Kumpania de Zivapa, le campo du repos

Tsiganes, Roms, Gitans, Manouches, Bateleurs, Voyageurs, soyez les bienvenus
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Franche-Comté, Luxeuil, Consultation de Criss

Aller en bas 
AuteurMessage
Zivapa
Admin
avatar

Nombre de messages : 440
Age : 50
Localisation : Sur les chemins
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Franche-Comté, Luxeuil, Consultation de Criss   Mar 12 Déc - 17:00

Dame Criss avait émis le souhait auprès de zivapa de venir à la roulotte MéSaNge pour un tirage des Tarots. La bohémienne ne fut pas surprise d’entendre toquer à la porte et invita la visiteuse, son enfant dans les bras, à s’asseoir à la petite table où elle procédait à ses consultations.

L’intérieur de la roulotte était coquet, coloré et chaleureux. Tous les dégradés de couleurs allant du rouge à l’orangé avec des touches de noir par-ci, par-là. Des petites étagères un peu partout. Des objets hétéroclites arrêtaient l’œil. Dame Kriss regardait tout cela et le petit aussi, souriant.

« Entrez, je vous prie, et asseyez-vous. Je suis ravie de vous voir. Comment vous portez-vous ?
- Bonjour à vous. Bof… Pas la grande forme pour ne rien vous cacher.
- Oh... Est-ce que je peux vous aider ?
- J'espère .
- Dites moi ce que vous attendez de moi.
- Je me trouve face à deux routes et je ne sais pas laquelle je dois prendre.
- Vous désireriez que je vous lise les Tarots ?
- Oui, j'aimerais bien si ça ne vous embête pas.
vous savez que c'est pour moi plaisir mais aussi travail. Comme salaire, vous pouvez me vendre une denrée nourrissante à prix minimum (lait, légume, fruit, poisson ou viande) ou m'acheter un pain à 12.95 écus. Une fois cette transaction faite, nous lirons les Tarots.
- Je suis boulangère mais je vous achèterai un pain .
- Bien, je mets le pain en vente de suite, si vous êtes d'accord.
- Oki.
- Voilà, je viens de déposer le pain au marché.
- Il est commandé.
- Je vous fais fiance. Nous pouvons commencer. Ne me donnez point d'indice qui pourrait m'influencer. Et n'oubliez pas que je ne vois point l'avenir. Les cartes disent ce qu'elles veulent. Elles aident à éclairer le chemin. *Zivapa sourit et mélange les lames du Tarot* Il vous faut me poser une question et sachez que plus la question est précise, plus les cartes parlent...
*Criss regarda la Bohémienne et lui sourit, puis réfléchit à la question qui la troublait depuis plusieurs jours.
*Zivapa étale les cartes en arc de cercle sur la table* Je vous écoute.
- J'aimerais savoir quelle est la route que je dois prendre ?
- Bien nous allons essayer d'éclairer ce chemin.
*Criss berçait Noa doucement*
- Vous allez vous concentrer très fort sur vous-même, pensez à celle que vous êtes maintenant et à votre état d'esprit actuel et choisir une carte.
*Criss réfléchit, pensa fort à elle puis montra la 7e carte en partant de la gauche.*
*Zivapa pose cette carte face cachée contre table, un peu sur la gauche, entre elles deux* Maintenant vous allez vous concentrer sur l'environnement dans lequel vous vivez, sur ce qui vous soucie par rapport à votre question et choisir une carte.
*Aprés avoir bien hésité sur la carte, elle prit la 21e en partant de la droite.*
*Zivapa pose la carte de l'autre côté, décalée vers la droite, face cachée* Ores vous devez vous concentrer sur les possibilités, tout ce qui peut éclairer ce chemin, et choisir une carte.
*Noa se mit à pleurer. Criss le prit dans ses bras et le calma pui s elle prit la 13e carte en partant de la gauche.*
* Zivapa tendit un petit morceau de pain pour le donner à l'enfantelet, en souriant, il était très beau, cet enfant, même quand il pleurait*
* Criss remercia Zivapa et lui fit un grand sourire*
*Zivapa posa cette carte au dessus des deux autres, formant ainsi un triangle* Pour la dernière, ne pensez à rien et désignez une carte au hasard.
*Criss prit sans réfléchir la 13e carte en partant de la droite.
*Zivapa posa cette dernière carte de façon à composer pour certains un losange, pour d’autres une croix. Elle retourna la première lame et réfléchit, très concentrée*
C'est le 7e arcane : le Chariot.




Regardez la septième lame du tarot, elle représente deux chevaux tirant une sorte de char muni de deux roues, dans laquelle se tient un homme couronné portant un spectre dans la main droite. C'est la carte du triomphe et du succès. Mais il faut la lire également au regard de votre question et de sa position par rapport aux autres cartes. Voyons cela.
Cette lame nous parle de vous. Vous semblez possédez une grande maîtrise de vous même, avoir de la volonté. C'est une carte bénéfique. Elle dit que même si vous doutez, vous connaissez bien les tenants et les aboutissants de votre question. Placée à senestre, ainsi, elle me souffle que vous êtes femme énergique, dynamique, entreprenante mais que parfois, peut-être, il peut vous arriver d'agir avant de réfléchir...

* Criss sourit*
- Effectivement, je sais ce que ce chemin peut m'apporter mais aussi ce qu'il peut me coûter.*
*Zivapa sourit*
- J'aime quand mes Tarots s'approchent de la vérité... Poursuivons.

*Criss regardait Noa bouger ses petites mains.*
*Zivapa retourne la seconde carte*
- C'est le 15e arcane, le Diable.







*Criss était perdue dans ses pensées puis vit la carte. Elle fronça les sourcils*
- La quinzième lame du tarot choque l'œil car elle nous fait voir une créature bizarre. Ange déchu du ciel, animal hermaphrodite, femme et homme à la fois, à la sexualité intense, doué d'une intelligence puissante, le Diable puise son énergie dans le sol, dans la matière.
Rappelez-vous, je vous avais demandé de vous concentrer sur les éléments défavorables de votre chemin, les obstacles.
*Zivapa toussote*
- Cet arcane symbolise tous les appétits de la vie, les désirs, dont celui de la chair. Je lis que peut-être cela pourrait être lié à vos interrogations. Trop de désirs, trop d'envies, trop d'attentes...

*Criss regarda un peu le plafond de la roulotte puis rougit un peu*
- Placée à dextre, cette lame me dit que vous êtes l'esclave de vos propres troubles et que ces troubles sont liés à ces divers appétits qu'offre la vie...
*Zivapa sourit, complice*
- Ce qui pour moi n'a rien que de très naturel... Voyons le 3e arcane, qui nous parlera des possibilités, c'est la carte de la force majeure, concernant votre question.

*Criss sourit car les cartes lui ressemblait totalement *
*Zivapa retourne la carte*
- C'est le 16e arcane, la Maison-Dieu ou la Tour.






- Heureusement, cette carte est bien entourée. Car dans sa lecture, je peux vous dire que cet arcane vous met en garde, Dame Criss. Elle vous dit attention... Cet arcane vous dit : « Faites attention ! Prudence ! Méfiez-vous...". L'épreuve que vous aurez à subir sera sans doute pénible, contraignante et même radicale. Le risque d'échec est important, Dame Criss. Peut-être devriez-vous reconsidérer vos projets et les envisager de toute autre façon... Il semble que les chemins que vous avez devant vous, au nombre de deux, disiez-vous, puissent être des chemins caillouteux et ardus. Mais n'oubliez pas, les cartes ne vous disent pas ce que vous devez faire, elles éclairent juste le chemin... Maintenant, la dernière lame.
*Zivapa retourne la dernière carte*
- C'est le 18e arcane, la Lune.





- Dix-huitième lame, cet arcane majeur s'argumente autour de deux scènes : dans la partie inférieure on voit une scène animale à l'intérieur de laquelle deux chiens aboient, et dans l'autre l'astre lunaire nous apparaît. Au premier plan, une grande écrevisse émerge de sa cachette, au milieu d'un bassin.
Résumons ce que les Tarots m'ont dit : vous êtes une femme énergique, dynamique, débordante de fougue, spontanée, impulsive. Vous avez un désir de vire, de goûter aux plaisirs de la vie très appuyé. Je suppose que vous aimez telle que vous êtes : avec fougue, spontanément, entièrement. Et c'est peut-être cet appétit de vie, ces désirs, qui rendront votre chemin difficile, parsemé d'épreuves. Maintenant Lisons cette carte, qui, liée aux autres, nous donnera le tout.
cette carte me dit que vos troubles, vos hésitations, vos longues réflexions vous plongent dans une espèce de mélancolie qui vous empêche d'agir... Les choses ont beaucoup de mal à évoluer, vous êtes comme enlisée... et si vous laissez la situation s'enliser, vos projets vont décliner doucement... A force d'hésiter, Dame Criss, vous laisserez la vie décider pour vous... et c'est bien dommage, pour une femme si énergique, si pleine de fougue... Je ne sais ce que sera votre avenir, Dame Criss, mais ce que disent les Tarots, c'est que vous devez choisir et assumer votre choix. Ce choix vous apportera des joies, des peines, l'assouvissement de certaines de vos attentes ainsi que des épreuves à surmonter. Si vous ne choisissez pas, dame Criss, vous vous enliserez dans l'ennui et la mélancolie...
*Zivapa regardait la jeune femme qui fixait les cartes, respectant sa concentration, elle sourit à l'enfantelet et joua avec le petit le temps que Dame Kriss reprenne ses esprits*

* Criss regarda Dame Zivapa les larmes aux yeux*
- Je sais que mes doutes ne me font pas avancer. J'ai toujours été partagée entre mes envies et mon devoir !
- Les cartes ne disent pas que faire mais elles insistent sur ces envies, il est vrai... et sur le fait que vous devez absolument choisir pour vivre pleinement votre vie, quel que soit ce choix.
- Je tiens à mon rôle de mère mais si je suis mon devoir, je risque de manquer pleins de choses. En même temps, si je suis mon cœur, je risque de regretter la possibilité qui s'offre à moi.
- C'est toute la difficulté. La Tour vous appelle à la méfiance, à la prudence et comme les deux autres cartes parlent de vie, de pulsions de vie, d'appétits... Faut-il y voir une mise en garde contre ces appétits ... ? Je ne suis pas vous, je ne puis choisir pour vous et vous devez construire votre vie.
*Criss regarda Dame Zivapa et lui expliqua les deux choix qui se montraient à elle.*
- Je sais pas quel chemin prendre car j'ai la possibilité, suite à mon poste de responsable des relations publiques, de prendre un poste plus haut en tant que Maire du village, bien sûr, si les villageois me suivent !
- Mais ... ?
- Mais en prenant ce choix, je dois repousser mon voyage ! Car en ayant fait un voyage dans un charmant village où je me suis plu. Vous me direz, ça serait repoussé d'un mois ! Mais en même temps, je ne suis pas sûre d'être un bon maire, malgré tous les avis favorables de mes ami(e)s et collègues. Bref, je ne sais pas non plus si mon fiancé veut vraiment partir, donc, je me retrouve un peu perdue entre tout ça !
*Criss regarda son fils, lui sourit puis le prit dans ses bras et l'embrassa tendrement *
- De chaque côté une vie s'offre a moi.
- Voilà ce que disent les cartes : elles vous disent que si vous choisissez le chemin de vos désirs, de votre coeur, ce chemin sera difficile. Elles ne disent pas qu'il ne faut pas faire ce choix-là. Elles vous mettent juste en garde. et surtout elles vous incitent à faire un choix, très vite, car sinon vous risquez de tout perdre... A vous de voir... Dame Criss... le chemin du coeur ou celui de la raison ... ?
*Criss regarda Dame Zivapa et lui fit un signe de tête qui disait oui*
- Je sais que je risque de tout perdre par mes peurs et par le fait de toujours tout vouloir.
- Si vous choisissez, vous ne perdrez pas tout... car la vie réserve parfois des surprises. Choisissez l'un des deux. Qui dit que le second ne viendra pas après, avec un peu de patience ?
*Zivapa sourit*

*Criss regarda la Bohémienne et lui sourit *
- Ce qui est sûr, c'est que l'arcane de la Lune montre l'enlisement, la mélancolie, le chagrin si vous ne choisissez pas, si vous vous laissez porter par les courants. Vous êtes énergique, vous avez de la volonté ! Lancez-vous !
- Oui, j'en suis consciente. Malgré que je suivrais plus mon cœur, mon devoir me bloque car je pense savoir ce que je peux apporter à mon village ! Mais ne suis pas sûre de pouvoir le faire maintenant car mon envie de partir est grande.
- Là, je ne puis vous aider... J'espère sincèrement que mes Tarots auront un peu éclairci votre chemin, Dame Criss.
*Criss regarda Dame Zivipa et lui sourit*
- Oui je crois que j'ai pris ma décision. Je vous remercie du fond du coeur car le Tarot m’a beaucoup aidée.
- La grand merci à vous, cela me fait chaud au cœur. je vous retrouverai en taverne tout à l'heure, si cela vous dit...
- Je me permets aussi de vous inviter dans ma demeure pour venir partager un modeste repas en compagnie de mon fiancé, de Noa et de moi.
*Criss sourit *
- Quoique, Noa ne mangera pas : il est trop jeune. « h,i hi ! »
- C'est avec grand plaisir que j'accepte.
- Dame Zivapa, je vous remercie et vous offre mon amitié.
- Vous avez la mienne.
- J'espère que Luxeuil vous plait.
- Oui, c'est un charmant village.
*Criss sourit*
*Zivapa raccompagne la mère et l'enfant à la porte*
- A tout à l'heure donc...

- Je vous attend chez Poldo et moi. Je vais aller nous faire un bon petit repas.
*Criss Salua Dame Zivapa et partit avec Noa *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kumpania.niceboard.com
 
Franche-Comté, Luxeuil, Consultation de Criss
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prise de mairie: Luxeuil en ruines...
» 1.4 Criss-Crossovers - résolue
» [Recensement] Luxeuil
» [Sécurité] Mairie de Luxeuil
» [ELECTIONS] Elections municipales de Luxeuil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kumpania de Zivapa, le campo du repos :: Les Roulottes et les Tentes :: Le refuge de Zivapa :: La roulotte de Zivapa :: Quand Zivapa lit les tarots :: Franche-Comté-
Sauter vers: