Kumpania de Zivapa, le campo du repos

Tsiganes, Roms, Gitans, Manouches, Bateleurs, Voyageurs, soyez les bienvenus
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Végétaux commençant par la lettre O

Aller en bas 
AuteurMessage
Zivapa
Admin
avatar

Nombre de messages : 440
Age : 50
Localisation : Sur les chemins
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Végétaux commençant par la lettre O   Lun 30 Avr - 19:31

Oignon (en cours), Ortie, oeillet (en cours).


Dernière édition par le Sam 26 Mai - 17:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kumpania.niceboard.com
Zivapa
Admin
avatar

Nombre de messages : 440
Age : 50
Localisation : Sur les chemins
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Oignon   Lun 30 Avr - 19:31

(en cours)

A - Nom de la plante : Oignon, ( )
Appelée aussi :
Origine du nom :
1 – Description.
Culture & Récolte
Les oignons blancs et rouges se sèment en janvier et en toutes saisons. Il faut les arracher deux mois après et les replanter.
Langage des Fleurs.
2 – Histoire.
Originaire de l'Asie centrale.
« Les Medecins ne sont d'accord
Avec les oignons et la mort.
Pour la mort, je le croy bien, passe,
Mais des oignons, que je trepasse
Si j'en devine le pourquoy.
Si tu le scay donc, dis le moy.
Preste-moy seulement l'oreille
Et je l'emplirai de merveille.
Le bon Galien dit que l'oignon
Aux coleriques n'est pas bon ;
Mais il croit mieux qu'une Heretique
Qu'il aide fort au flegmatique.
Asclepius dit que le vin
A l'estomac n'est pas plus sain ;
Et qu'il donne teint au visage
Pareil à cil d'un jeune Page,
Si qu'homme laid rend aussi beau
Que l'est un un jeune jouvenceau.
Si par hazard, le poil vous tombe
Avant qu'estre mis dans la tombe,
L'oignon pilé vous le rendra
Ou l'Eschole menti aura. »
Ecole de Salerne.
Croyances.
3 – Vertus.
S'emploie cru ou cuit pour ses vertus alimentaires, médicinales ou tinctoriales.
B - Recettes pour se nourrir.
C – Recettes pour guérir. (Aucun résultat garanti !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kumpania.niceboard.com
Zivapa
Admin
avatar

Nombre de messages : 440
Age : 50
Localisation : Sur les chemins
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Ortie   Lun 30 Avr - 19:38

A - Nom de la plante : Ortie (Urtica dioica et Urtica Ureus).



1 – Description.
Plante urticante à petites fleurs et dont les feuilles et les tiges sont hérissées de poils rigides, sécrétant un liquide caustique qui provoque des irritations douloureuses. La piqûre de l'ortie n'entraîne généralement qu'une vive démangeaison, appelée urticaire. La petite ortie ou ortie brûlante est faiblement piquante et très commune en France. Les orties ont des fleurs petites, généralement unisexuées et dépourvues de pétales. Chaque fleur ne produit qu'une seule graine.
L'ortie est une plante dioïque, signifiant que les fleurs mâles et femelles sont portées par des pieds ou plants différents (permet une reconnaissance des sexes plus aisée) : les fleurs femelles sont pendantes, de couleurs verdâtres aux reflets de violet, les fleurs mâles sont étalées et jaunâtres. Ce sont les insectes et le vent qui permettent la reproduction.
Ce sont les imbéciles et les sots qui méprisent cette plante, juste parce qu’elle est piquante, ils la laisse sur le bas côté du jardin. Mais en fait, c’est pour cela que l’ortie pique, c’est pour les rebuter, tous ces faquins ! Ainsi elle peut cacher les tendres amours d’un papillon et de sa belle afin que leur descendance (chenilles de la Petite Tortue, Vanesse de l'Ortie, Paon de jour et Vulcain) puisse aller sans craindre des prédateurs… L’ortie est sauvage, certes, mais intelligente, rusée et bienveillante…
Pour cueillir une ortie, il faut la prendre fermement par la tige, sans laisser le reste de la main au contact des feuilles.
Dans le jardin, les macérations à base d’orties protègent les plantes, élimine les vers.
Langage des fleurs.
Votre méchanceté me navre.
2 – Histoire.
Connue des Gaulois et des Romains, l’ortie a toujours fait partie de nos pharmacopées. Le Grec Dioscoride (médecin et botaniste Grec du 1er siècle) l'utilisait comme purgatif et purifiant, parlait de « ses effets dans l'hémoptysie, les métrorragies, les saignements de nez, les hémorragies diverses. »
En héraldique la feuille d'ortie (aspect dentelé) symbolise le Mystère.
3 – Vertus.
la principale vertu de l’ortie, connue depuis l’antiquité, est son pouvoir hémostatique, pour les hémorragies internes ou externes.
Vertus fortifiantes, anti-inflammatoires, aphrodisiaques, astringentes, et notamment contre les névralgies, rhumatismes, arthrite, piqûres, brûlures, troubles cutanés.
La teinture d'ortie (feuilles) guérit l'acné et soulage l'arthrose et l'arthrite, et fortifie les ongles et les cheveux.
On dit aussi que cette plante « piquante » peut donner vigueur nouvelle à amoureux transi… mais … ce n’est pas prouvé… enfin Pétrone en dit quelques mots … fort… osés… je vous laisse le soin de les retrouver.
L’ortie est la plante préférée des mésanges pour nourrir ses oisillons au printemps. C’est une vertu que d’attirer et de nourrir ces délicieux oiseaux.
B - Recettes pour se nourrir.
Très riche en fer, l’ortie aide à lutter contre l’anémie !
Les feuilles de la grande ortie, riches en carotène, sont comestibles une fois cuites. On peut les ciseler en salade, les mixer en jus après les avoir fait blanchir à l'eau bouillante ou les cuire en soupe comme l'oseille. Les orties accommodées aux pommes de terre, au cresson, à l'oseille, aux épinards, à la citrouille.
La soupe d’orties est délicieuse :
Ingrédients pour 4 à 6 personnes : 150 g d'ortie fraîche ; 1 pion d'ail, 2 pommes de terre (pain au XVe.), du sel et 1 litre d’eau salée ; de la crème fraîche et du beurre (facultatifs, graisse animale au XVe.).
Récoltez puis laver les jeunes pousses d'orties. Gardez les feuilles les plus tendres : les 4 ou 5 premières. Coupez-les, hachez-les finement et faites les revenir au beurre à feu doux (beurre facultatif) avant de les jeter dans un litre d’eau bouillante pour les cuire pendant un quart d'heure avec l'ail et les pommes de terre coupées en fines rondelles, éventuellement avec du beurre mais ce n’est pas obligé. Quand la consistance des pommes de terre est molle sans être totalement ramollies, mixez et ajoutez du sel à votre convenance. Les gourmands peuvent y ajouter de la crème fraîche.
Cette recette demande plusieurs essais (que celles ou ceux qui l’ont réussie parfaitement du premier coup me contactent, ça m’intéresse).
[b]C – Recettes pour guérir (résultats non garantis).
Pour les amoureux fatigués, il faut ramasser les graines à la poignée, en tirant dessus, les faire sécher en les étalant sur du papier dans un endroit très chaud, en plein été. En mélanger une cuillerée à soupe avec du miel d'acacia. Cure de trois semaines. (résultats non garantis…)
Gargarismes contre angines, lotions de beauté : chutes de cheveux, alopécie, pellicules, etc. : 3 poignées de feuilles et de fleurs fraîches dans un litre d'eau.
Contre les rhumatismes : hachez trois poignées de feuilles d'orties, deux de feuilles et de fleurs de chélidoine, et deux belles feuilles de chou ; faites-les macérer pendant 48 heures dans deux litres d'eau de pluie ; filtrez. (En applications locales).
Décoction de racines (diurétique, dépurative et reconstituante) : jetez une poignée de racines fraîches et soigneusement nettoyées dans un litre d'eau. (3 tasses par jour).
Asphyxie (par un mauvais air). - Frotter vigoureusement le malade avec des orties rouges sur tout le corps et lui gratter la plante des pieds avec une brosse très dure. (franchement, ça ne fait pas très sérieux !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kumpania.niceboard.com
Zivapa
Admin
avatar

Nombre de messages : 440
Age : 50
Localisation : Sur les chemins
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Oeillet.   Sam 26 Mai - 17:27

(En cours).

A - Nom de la plante : Oeillet, ( )
Appelée aussi :
Origine du nom.
1 – Description.
Culture & Récolte.
Langage des Fleurs.

2 – Histoire.
"A mon pot d'oeilletz,
Il est plantureux,
Pour faire bouquetz
Pour les amoureux !" C'est le "cri" du marchand d'oeillets ambulant qui parcourait les rues de Paris au Moyen âge.
L'oeillet est introduit en Europe au XIIe siècle.

Symbolique.
Il symbolise l'amour et les amoureux. La fleur fut associée aux fiançailles et à la notion d'amour durable inhérente à cette célébration : au Moyen âge, il était d'usage d'offrir un oeillet symbolique à l'être aimé en cette circonstance.
Il incarne aussi la Passion et la Crucifixion du Christ.

Croyances.
3 – Vertus.
B - Recettes pour se nourrir.
C – Recettes pour guérir. (Aucun résultat garanti !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kumpania.niceboard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Végétaux commençant par la lettre O   

Revenir en haut Aller en bas
 
Végétaux commençant par la lettre O
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ouf!! - Le 16.XII.1456 - R - TOP (Lettre du maire)
» Lettre d'introduction de l'ambassadeur Flamand
» Lettre à HIRO HITO
» Lettre publique à la comtesse Illustre.
» [ Boite à outils] Modèles de lettre pour non inscrits

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kumpania de Zivapa, le campo du repos :: Les Roulottes et les Tentes :: La roulotte de la mémoire :: Herboristerie, botanique...-
Sauter vers: