Kumpania de Zivapa, le campo du repos

Tsiganes, Roms, Gitans, Manouches, Bateleurs, Voyageurs, soyez les bienvenus
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bourgogne, Cosne. Consultation de Candyce

Aller en bas 
AuteurMessage
Zivapa
Admin
avatar

Nombre de messages : 440
Age : 50
Localisation : Sur les chemins
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Bourgogne, Cosne. Consultation de Candyce   Jeu 17 Mai - 1:49

« Toc, toc, toc !!! »

Zivapa attend Dame Candyce qui lui a demandé rendez-vous. Elle l'attend, assise dans les coussins moelleux qui entourent la table basse. Des bougies parfumées embaument l'air. Des tentures rouge sombre donnent à la roulotte un air confortable, douillet, accueillant. Le chat Nimbus, comme à l'accoutumée, est ococoulé près de sa maîtresse. Tout est calme, tranquille... et il semble que la pluie, ce soir, chante à jamais un air nostalgique sur le toit de la roulotte. Mais voilà qu'on toque à l'huis...

« Entrez, entrez, Dame Candyce, c'est ouvert. »

Candyce entre et vient s'installer confortablement en face d'elle. Elle s'affale comme ..... Sur les coussin moelleux disposés autour de la table. Zivapa est ravie : pour une fois, son invitée n'éprouve point d'appréhension et se sent très à l'aise...

« Oui ça va très bien.
- Alors, gadji, avez-vous songé à la question que vous voudriez poser aux Tarots ? »

Elle sort les cartes d'un coffret en bois de rose posé sur la table.

« Oui, j'y ai songé.
- Je vous écoute.
- Eh bien, je suis comme tous les autres, je souhaite avoir des réponses sur le plan sentimental !
- Bien... Nous allons donc interroger les Tarots sur votre chemin de coeur. »

Zivapa mélange les cartes, très concentrée sur la question, sourcils froncés et nez plissé. Candyce pense à ce chemin en forme de cœur. Elle est autant concentrée qu'elle .... Sinon plus !

« D'abord vous allez couper le jeu, Candyce."

Zivapa reprend le jeu coupé et étale les cartes entre elles deux, face cachée sur le dessus.

« Ores vous allez vous concentrer sur celle que vous êtres vraiment, Dame Candyce, ici et maintenant et choisir une carte. »

Candyce bloque sur les gros bracelets d’argent de Zivapa ...... et finit par choisir une carte, la 13e à main droite, que la Bohémienne pose à part des autres.

« Maintenant songez très fort aux obstacles passés, présents ou à venir, de votre chemin de coeur. »

Zivapa pose cette carte, la 12e à main droite, à côté de l'autre, un peu décalée vers la droite.

« Pour celle-là, songez à vos désirs, a vos attentes, au regard de votre question et montrez-moi une carte. »

Zivapa pose celle-là, la 6e à main gauche, au-dessus des deux autres.

« Et pour cette dernière, ne songez plus à rien et montrez-en une au hasard. »

Candyce se demande si elle est en train de faire un château de cartes !

« Attention, concentration maximum ! »

Zivapa pose celle-ci, la 4e à main gauche, au dessous des autres et les quatre forment une croix. Candyce se demande si Zivapa va réussir à voir quelque chose, au milieu de ce gros tas de cartes !

« Voilà comment je procède, Candyce : je vais lire chacune des cartes l'une après l'autre et parfois les associer ensemble. A la parfin je calculerai votre arcane caché qui m'aidera à conclure... Vous pouvez poser question ou m'interrompre quand vous le désirez. Prête ?
- Oui, chef ! »

Zivapa sourit, quelque peu décontenancée mais gagnée par la bonne humeur de la gadji. Il lui faut pourtant se concentrer... Elle ne saurait rater une lecture...

« Ne vous déconcentrez pas, Zivapa, ma vie est entre vos mains. »

Zivapa acquiesce... regarde ses mains... sourit... et retourne la première lame, l'annonce et se concentre avant d'en donner lecture...

C'est le 9e arcane, l'Hermite.

« Thierry ? »



« Neuvième lame du tarot, un homme d'âge respectable est dans l'obscurité. Tenant de la main gauche un bâton qui lui sert de canne et élevant de la main droite une lanterne éclairée, l'Hermite est synonyme de recueillement, d'illumination intérieure. En un mot, cette carte signifie la recherche de soi. Par son attitude humble, il fait penser à une personne tranquille, retirée, absorbée par sa réflexion et sa méditation. La lanterne de l'Hermite vous montre ce que vous savez ou ce qui c'est déjà passé. »

« Je vous trouve bien frondeuse... je me concentre....
- Y'a bien le bâton qui me fait penser à quelqu'un, mais il ne s'appelle pas Thierry ..... Hi Hi Hi ! Elle est moche cette carte, pourquoi il a une main bleue ? »

Zivapa sourit.

« Placé à senestre, cet arcane va me parler de vous, ici et maintenant : si ce que je lis est faux, il faudra me le dire car ce sera le signe que mes Tarots ne parlent pas... D'accord ?
- D’accord.
- L'Hermite est le symbole de la Solitude. En apparence, on ne vous imagine pas prendre retraite au couvent... et pourtant... Les Tarots parlent de solitude. Êtes-vous accompagnée sur ce chemin pour l'heure ?
- Oui, je le suis. Je suis même très bien accompagnée. Mais je viens de divorcer, c'est peut être valable pour lui ! C'est lui, l'Hermite ! »

Zivapa regarde Candyce... qui louche sur le nez de Zivapa.

« Si fait... je ne pouvais point le lire ainsi ne le sachant pas... Non, c'est bien vous en tant que femme redevenue seule... Cet arcane, à senestre, vous représente...
- Oui. Mais moins de poils au menton ! Enfin j'espère. »

Zivapa ne peut plus retenir son sérieux et éclate de rire... Candyce l’accompagne.

« Vrai... il est vraiment laid....
- C'est clair. J'ai tiré le plus moche !
- Nenni, il y a pire.... On m'a offert du chouchen.... un voyageur... vous voudriez le goûter ?
- Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhh, bien volontiers. »

Zivapa se lève et va chercher la bouteille et les bols. Elle les sert... et lève son bol.

« Sastimos !
- Les cartes ne risquent-elles pas d'être floues ensuite ?
- Possible, gadji... possible... mais je vis selon mes inclinations et vous me portez au rire... Je ne sais si mes tarots vont parler mais du moins, nous aurons fait connaissance... Sastimos !!!!
- Oui, et je vous trouve drôlement sympathique.
- A votre solitude bien accompagnée... »

Candyce pouffe de rire.

« C'est la première fois que ça m'arrive... ça mérite bien un petit chouchen...
- C'est phallique. Même Deux ! »

Zivapa porte son petit doigt à son oreille, entendant le mot, marhime, impur... pour conjurer le mauvais sort.

« Nenni.... au contraire, l'Hermite de ce côté là... eh bien... Il n'est pas très en forme... »

Candyce se penche pour regarder l’oreille de la Bohémienne. Zivapa, consternée, remplit à nouveau les bols et lève le sien pour trinquer.

« Sastimos !
- Oui, mais le mien, qui n'a rien à voir avec Thierry, oui ....
- Oui .... Voyons la suivante ... »

Zivapa pouffe de rire en se demandant quelle catastrophe va se produire... Elle retourne la lame tout doucement... Candyce attend avec un roulement de tambour. Zivapa regarde en dessous mine de rien... Elle sourit... la repose toujours cachée, emplit les bols et trinque avant de le vider.

« Sastimos ! C'est bon. »

Elle la retourne.

« Santé à toi. Qui ? Moi ?
- C'est le 10e arcane, la Roue de la Fortune. »

Candyce & Zivapa explosent de rire.

« Ahhhhhhhhhhhhhhhhhh, ça m'étonne pas, je joue toujours à Victoria. »



« Le dixième arcane du Tarot nous montre une roue accompagnée de quatre visages de femme : une blonde, une brune, une rousse, une châtain. On devine parmi ces têtes accrochées autour de la roue, un mouvement rotatif, dans lequel tous événements, expériences, occasions et possibilités futures s'élèvent et retombent, sous la forme de dualités, comme la naissance et la mort, le bien et le mal, l'abondance et la pauvreté, l'espérance et le désespoir. »

« La Roue est le symbole des cycles de la vie... Des opportunités mais à dextre, elle représente les obstacles... Il fait un peu chaud, non ? Si on ouvrait la fenêtre ? »

Elle se lève, oscille un peu sur ses jambes et va ouvrir en souriant.

« Oui, je veux bien, je suis en transe aussi !
- Alors... Je lis ça comme ça : si obstacles il y a, c'est dû au fait que tu n'es pas toujours prévoyante, gadji.... ça te jouera des tours... tu ne sais pas toujours prévoir le prochain tour de roue... »

Zivapa lève son index haut en l'air

« Mais !!!!
- Fait soif, non ? »

La Bohémienne remplit les verres...

« Sastimos ! Mais...
- Santé !
- Mais comme tu sais t'adapter à tout... les évènements inattendus te gênent pas tant... au contraire, tu en raffoles.... N'empêche que là... hips... N'empêche que là, ça annonce une tuile à laquelle tu avais même pas pensé... Tu vois, liée à l'imprévu... au danger... et tu sais ce que ça souffle ? Comme évènement imprévu et tout et tout ?
- Ben oui, peut être ! Je réfléchis, là, je force, je suis blonde !
- Dis voir !!! Dis voir !!!!! »

Zivapa fait un peu sa péronnelle, provocante.

« Tu sais pas ? »

Candyce ouvre grand les yeux.

« Bin je vais te le dire !
- Oui, dis-moi.
- Le mariage te guette !!!!! hips... ! Et regarde : l'Hermite et la Roue, c'est ça : un évènement auquel on s'attend pas du tout ! Si fait ! Tu as prévu de te marier ? N'empêche qu'il y en aura, des hommes, dans ta vie... plein ... je veux dire, qui seront tentés de te séduire...
- Ton chouchen, ça m'a fracassé. »

Candyce & Zivapa rient.

« C'est vrai .....
- Moi aussi, mais on continue... une lecture, c'est une lecture... !

Zivapa retourne la lame suivante, essaie de tout son coeur de se concentrer, annonce la lame.

« C'est le 19e arcane, le Soleil. »



« En tant que dix-neuvième arcane du Tarot, le Soleil transmet de la lumière, de l’énergie au sol et aux êtres humains. Ses rayons apportent chaleur et sincérité. »

« Ahhhhhhhhhhhhhhhhhh…
- Un des meilleurs arcanes du Tarot !!!! »

Zivapa siffle longuement, admirative.

« Trop bon !
- Par Dev... en effet tu dois être bien accompagnée... réussite, harmonie... en tout... C'est ton Rom... oups... ton homme. Ouh la...
- Vi .... C'est lui.
- Et puis c'est encore le mariage, les enfants et tout le reste....
- Encore !
- J'espère que ça te fait pas peur... tu reveux une bolée ?
- Peur moi, tu rigoles ! Vas-y. »

Candyce tend sa chope et Zivapa les sert.

« Sastimos ! Par Dev, c'est fort....
- Santéeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee. Ça arrache, oui !!! »

La Bohémienne repose brutalement le verre sur la table...

« Bon... le Soleil.... alors plénitude, bonheur total... pfff... et attend... associé à la roue, c'est aussi l'aisance au niveau des pécunes... la chance est avec toi... hips...
- J'adore tes cartes !
- Vi... moi itou... sauf la première...
- Moi, j'y crois, Zivapa, t'es la meilleure ! La première, c'était pour nous perturber !
- Fait si... hips.... Si fait... elle compte pas ! Voyons la suivante... »

Zivapa retourne la carte, l'annonce en cafouillant et ne se concentre plus...

« C'est le 18e non... le 8e ... arcane, la Justice... »



« Le huitième arcane du tarot ouvre sur la froideur d'une femme représentant la Justice, gardienne de la vérité. Ce personnage féminin semble tenir facilement ce glaive lourd qu'elle tient de sa main, parce qu'il est soutenu par tout ce qui est bon et juste. La balance à son centre est l'attribut traditionnel de la Justice. »

« Et voilà, encore le mariage... la "légalisation de l'acte" qu'ils disent les gadje... hips... et encore les enfants.... tu serais pas enceinte ?
- Ah ben non, je crois pas.
- Parce que la devise de la Justice sur le chemin de l'amour c'est ... »

Elle pouffe de rire.

« C'est le moment de récolter ce qui a été semé. »

Zivapa, prise d'une crise de fou rire, se tient les côtes.

« Bin les Tarots te le soufflent...
- Ben, rien n'a été semé encore, enfin je crois pas ! »

Zivapa cesse de rire.

« Avec le Soleil ??? Rien ????
- Si, bien sûr .... encore ce matin dans la barque ....... »

Zivapa porte son petit doigt à son oreille, instinctivement... une pensée marhime, impure...

« Ah voui... bin sérieusement... c'est ça la Justice sur un chemin d'amour, surtout lié au Soleil... ça balance comme dans une barque, la Justice.... Bon... maintenant... c'est le moment diffiicle...
- Ah la la…
- Parce qu'il faut... culcal... calcol... argh... Calculer !!! alorssss..... 9 + 10 ? »

Candyce rit. Zivapa elle regarde ses doigts, désespérée.

« 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 !!!
19 + 19 ? je vais pas y arriver, aide-moi ! Pff… »

Zivapa, devant le silence de Candyce, se dit qu'elle sait sûrement pas compter non plus.

« 38 .... oui... et 8 qui font... 46 !
- Suis allée chercher ma Calcu, attends !
- 6 + 4 qui font 10 et revoilà le 10e arcane, la Roue de la Fortune.
- 14 !
- Nenni !!! 10 !!!



« Le dixième arcane du Tarot nous montre une roue accompagnée de quatre visages de femme : une blonde, une brune, une rousse, une châtain. On devine parmi ces têtes accrochées autour de la roue, un mouvement rotatif, dans lequel tous événements, expériences, occasions et possibilités futures s'élèvent et retombent, sous la forme de dualités, comme la naissance et la mort, le bien et le mal, l'abondance et la pauvreté, l'espérance et le désespoir. »

« Bin, tu vois, ça, ça veut dire que ta vie amoureuse va être très mouvementée, pleine d'imprévus... jamais demain ne sera comme hier et hier est déjà demain.... euh... non mais c'est pas grave... Lui & toi, vous voyagerez et vous vivrez dans l'inattendu, pas dans la routine. hips... »

Zivapa remplit les verres.

« Sastimos ! Je te fais cadeau du pain, ne l'achète pas... je suis plus ronde que ronde... c'est pas bien.... hips... ! mais à part l'Hermite qu'on se demande pourquoi il est là.... c'est un bon tirage. J'espère que tu es pas trop déçue ? »

Zivapa regarde Candyce qui est restée bloquée à regarder les cartes.

« Eh bien non, je ne suis pas déçue du tout, bien au contraire, je te trouve très clairvoyante et je veux bien t'acheter le point… non… le pain… oups !
- Vrai ? Quand même ?
- Bien sûr.
- T'inquiète, c'est le chouchen.
- C'était très intéressant et très marrant. Tu veux venir en taverne ?
- Hips... mais normalement je suis plus sérieuse... Fait si... argh... si fait, je te suis ...
- Avec moi, c'est dur ! Je te présenterai mon gros bâton. »

Candyce éclate de rire.

« Rhhhhhôôôôôôô… je te suis...
- D’accord. »

Zivapa sort de la roulotte à la suite de Candyce d'une démarche plus que chaloupée. Candyce sort à quatre pattes, elle n'arrive même plus à marcher.

Et c’est ainsi que ce soir-là, à la nuitée, Zivapa revient de taverne, ivre morte, en marchant tout en traverse jusqu’à sa roulotte. Elle n’eut point la force de se dévêtir et s’affala sur la dunha de son alcôve…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kumpania.niceboard.com
 
Bourgogne, Cosne. Consultation de Candyce
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Traité Frontalier] Bourbonnais-Auvergne - Bourgogne
» Foire des vins : Bourgogne pas cher
» Millesime 09 en Bourgogne, ça part bien
» Date de vendange en Bourgogne!
» Pour se rendre en Bourgogne...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kumpania de Zivapa, le campo du repos :: Les Roulottes et les Tentes :: Le refuge de Zivapa :: La roulotte de Zivapa :: Quand Zivapa lit les tarots :: Bourgogne-
Sauter vers: