Kumpania de Zivapa, le campo du repos

Tsiganes, Roms, Gitans, Manouches, Bateleurs, Voyageurs, soyez les bienvenus
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Touraine, Chinon. Consultation d'un homme discret.

Aller en bas 
AuteurMessage
Zivapa
Admin
avatar

Nombre de messages : 440
Age : 50
Localisation : Sur les chemins
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Touraine, Chinon. Consultation d'un homme discret.   Dim 10 Juin - 19:11

Un gadjo a mandé à Zivapa lecture des Tarots. Comme il souhaite rester discret, Zivapa décide de l’appeler ainsi… Discret…
Il la rejoint dans son verdon.


« Très jolie, votre roulotte.
- La bienvenue, gadjo... assieds-toi au confort sur ces coussins... tu y seras mieux que debout.
- Merci, Zivapa. »

A peine le gadjo entré, i machka, le chat, s'approche et rejoint sa maîtresse. Nimbus se frotte contre elle puis s'assoit à ses côtés... sans quitter le gadjo de son regard fixement vert.

« C'est la première fois que tu entres dans un verdon, une roulotte, gadjo ?
- Oui, c'est la première fois. »

Zivapa acquiesce.

« Très mimi, votre chat.
- Il n'est pas toujours "mimi", il peut agir fest... euh... violemment… »

Elle sort les Tarots de leur coffret en bois de rose.

« Ben, espérons qu'il ne le fera pas maintenant.
- Si tu ne me veux point de mal, il ne bougera pas, te djan, tu sais... je crois qu'il m'aime bien.
- Ben, heureusement que mes intentions sont bonnes. »

Les yeux de la Bohémiennes s'emplissent de chaleur et d'amitié.

« Ava... oui... je le cuide. Alors, gadjo, as-tu songé à la question que tu voudrais poser aux Tarots ?
- Très bonne question... »

Il réfléchit.

« On me demande souvent sur le chemin de vie, celui des ambitions... de la politique... et du cœur. Plus la question est vaste, plus vaste est la réponse.
- J'imagine bien. Ben… suite à la conversation de tout à l'heure, je demanderai "juste" si je trouverai un jour le grand amour, celui qui ne rend jamais triste… »

Zivapa sourit et acquiesce...

« Si fait, gadjo... le chemin du coeur... »

Akana, maintenant elle se concentre et mélange les cartes en se fixant sur la question. Ses traits sont sereins, son regard aiguisé et ses gestes emprunts de dextérité et de douceur pour ces cartes qu'elle a tant et tant de fois touchées. Comme à l'accoutumée, comme pour mettre une distance entre elle et la personne qui mande sa lecture, elle utilise le voussoiement afin de se consacrer totalement aux arcanes.

« Vous allez couper le jeu, Discret. »

Il coupe délicatement le jeu. Zivapa reprend le jeu coupé et étale les cartes entre eux deux, face cachée sur le dessus. Lui la regarde faire, attentivement.

« Ores vous allez songer à votre état d'esprit au regard de votre question : "Vais-je rencontrer le grand amour ?" et ceci kate thaj adadives, ici et maintenant... et me montrer une carte. »

Discret songe à sa question et prend une carte. Zivapa la prend et la pose à part.

“Ores vous allez songer à ce chemin de coeur qui est le vôtre, à ses joies et à ses peines et me montrer 3 cartes."

Discret regarde les cartes et en choisit trois. Elle prend les trois cartes et les dispose près de la première afin de composer une croix.

« Voilà comment je procède, Discret : je vais lire chacune des cartes et les associer parfois entre elles. A la parfin, je calculerai votre arcane caché qui m'aidera à conclure. Vous pouvez m'interrompre quand vous voulez, bien sûr. Prêt ?
- Bien sûr, je suis prêt à vous entendre.
- Drabarov... je lis... »

Elle retourne la première lame, l'annonce et se concentre avant d'en donner lecture.

« C'est le 10e arcane, la Roue de la Fortune. »



« Le dixième arcane du Tarot montre une roue où sont figurés trois animaux. En phase ascendante, c’est un chien pourvu d'un collier, signe de soumission ; au sommet, c’est un sphinx couronné, signe d'accomplissement et en phase descendante, un singe symbolisant la décadence. Ces trois animaux illustrent ainsi un cycle d'évolution où la position dominante est difficile à maintenir, le haut de la roue étant en équilibre instable. La Roue de la fortune est animée par un mouvement rotatif, dans lequel tous événements, expériences, occasions et possibilités futures s'élèvent et retombent, sous la forme de dualités, comme la naissance et la mort, le bien et le mal, l'abondance et la pauvreté, l'espérance et le désespoir. »

« Cet arcane est important, Discret, car il va me parler de vous. Si ce que je vais lire est trop éloigné de vous, il faudra me le dire, c'est que mes Tarots ne parleront point. Vous voulez bien ?
- Pas de problème, Zivapa.
- La Roue de la Fortune est symbole de changement et de nouvelles perspectives... elle représente les cycles de la vie, l'éternel recommencement... elle me dit que vous avancez sur votre chemin de coeur et cueillez ou pas les occasions qui vous apportent joie ou chagrin, c'est selon. Je pense que vous avez croisé plusieurs aimées déjà. Elle me dit que vous n'hésitez pas à agir, que vous prenez la vie comme elle vient... Vous faites preuve de beaucoup de présence d'esprit ou d'intelligence subtile. Vous ne manquez ni d'initiative, ni de spontanéité : vous aimez que les choses bougent, avancent. Ce qui vous incarne ici, c'est la volonté ou la capacité de saisir les occasions, comme l'on dit couramment, saisir la balle au bond. Peut-on dire que cela vous ressemble ?
- La première partie est bonne, par contre la fin, pas exactement, à mon avis.
- Cela se peut... c'est vous qui décidez ou pas de continuer, Discret... c'est ainsi que vous perçoivent les Tarots ... »

Elle lui sourit.

« Disons : je saisis les occasions, pas les bonnes. Oui… mais ça correspond.
- Elles sont sans doute bonnes avant de devenir chagrines... La Roue de la Fortune vous annonce un changement et une histoire qui se profile à l'horizon. Dans les prochains arcanes, nous verrons si l'un d'eux la représente.
- Continuons, alors.
- Cet arcane-ci va nous parler des obstacles... »

Zivapa retourne la lame, l'annonce et se concentre. Discret la regarde de façon anxieuse.

« C'est le 3e arcane, l'Impératrice. »



« L'Impératrice, troisième lame du tarot, est un personnage féminin couronné. Le visage face à nous, à la fois doux et maternel, révèle le symbole de la puissance, de l'intelligence souveraine. L'Impératrice émet la force paisible de l'action et de la réalisation. »

Il acquiesce même s'il ne comprend pas tout encore.

« Placé à dextre, l'Impératrice va nous parler des difficultés sur votre chemin en devenir. Liée à la Roue de la Fortune, elle annonce bien la rencontre avec une femme et cette femme... c'est elle, l'Impératrice... Elle parle de sottise, de fausseté, de complications liées à la séduction... vous ne le verrez pas de sitôt car elle est experte en paroles, elle maîtrise tout... vous l'aimerez... et vous souffrirez... C'est une femme de pouvoir... Placé po cacova, à dextre, elle est exigeante, elle aime juste pour exister... et jalouse avec ça... possessive... oui, une femme de pouvoir...
- Heuuuu… Arf… pas drôle, ça, par contre… Oups… excusez mes commentaires.
- Nenni... vous pouvez les dire... La Roue de la Fortune vous protège en cela que vous saurez peut-être la deviner et l'éviter, ne pas prendre l'occasion.... Mais voyons la suivante, si vous voulez bien... qui va peut-être adoucir le jeu...
- Avec plaisir. »

Zivapa retourne la lame, l'annonce et se concentre.

« C'est le 14e arcane, Tempérance. »



« Avec le quatorzième arcane, nous sommes en présence d'une jeune femme blonde portant une longue robe. Cette dernière verse d'une manière continue de l'eau d'une urne dans une autre sans que jamais se perde une goutte. Il s'agit de la grande loi éternelle de la circulation de la vie. C'est l'unification des aptitudes et des forces, complétée par la maîtrise de soi-même, la patience, la surveillance. »

« Tempérance... symbole de la recherche d'équilibre... Elle annonce aussi une rencontre avec une femme. »

La Bohémienne sourit.

« La Roue de la fortune vous en offre, des occasions, Discret...
Tempérance sera bien différente de l'Impératrice... Elle est discrète, parfois réservée, elle ne fait pas de bruit. Tempérance vous promet l'apaisement et la sérénité, pour peu que vous sachiez la voir. Avec elle, vous pourrez construire dans l'harmonie et la stabilité. Oui... si vous savez saisir cette occasion, vous aimerez et serez heureux comme le montre l'association de Tempérance et de la Roue de la Fortune... Car elle calmera cette "instabilité" chez vous... cette peur de l'ennui parfois... Tempérance vous souffle à l'oreille de ne point vous fier aux apparences...
- Je vais essayer de pas la rater alors…
- Je l'espère pour vous... Si fait... Voyons la suivante... »

Zivapa retourne la carte, l'annonce et se concentre.

« C'est le 15e arcane, l'Innommable. »



« La quinzième lame du tarot choque l'œil car elle nous fait voir une créature bizarre. Ange déchu du ciel, animal hermaphrodite, femme et homme à la fois, à la sexualité intense, doué d'une intelligence puissante, l’Innommable puise son énergie dans le sol, dans la matière. »

« L'Innommable... c'est l'attachement aux biens matériels... et... c'est... »

Zivapa porte son petit doigt à son oreille comme à chaque fois qu'elle a une pensée marhime, impure.

« C'est... »

Il s'inquiète.

« … la domination des instincts, des appétits les plus divers... l'ambition, les plaisirs de la table, de l'ivresse... euh... de la chair... Avant de rencontrer le grand amour, il semble que la Roue de la Fortune vous offre moult occasions... Mmm... Passionnelles...

L'Innommable lié à l'Impératrice, c'est la passion...
L'Innommable lié à Tempérance adoucit cela et mêle alors passion et cérébralité... »

Discret plisse les yeux aux paroles de Zivapa.

« Votre amour de la vie pourrait vous entraîner à perdre votre discernement. Peut-être qu'en fait vous ne savez pas dire non... à vos instincts... ce n'est pas que vous recherchiez les aventures mais si elles se présentent, vous ne résistez pas... J'espère vraiment que vous saurez reconnaître Tempérance... »

Zivapa relève la tête et croise le regard de Discret...

« Oh... un souci ?
- Je ne suis pas... comment dire..... frivole...
- Je n'ai point dit cela... On peut aimer sincèrement à chaque occasion...
- Pour l'instant, j'ai beaucoup de mal à dire non sauf sur ce point-là.
- Si vous en aviez plusieurs à la fois, vous seriez frivole... mais aimer sans être aimé de retour ce n'est point être frivole. Simplement, les Tarots vous mettent en garde contre trop d'empressement... L'idée est peut-être qu'un grand amour se mérite... qu'il se cherche, qu'il se gagne, qu'il se construit...
- Oui, sûrement. Encore faut-il le mériter…
- Si vous prenez le temps de guetter et de trouver Tempérance... alors vous le saurez.
- Donc, si je récapitule le tout…
- Il me reste encore à calculer votre arcane caché...
- Oups… excusez moi, trop d'empressement. »

Zivapa sourit.

« Alors... 10 et 3... facile... 13 … + 14... moins facile … »

Elle plisse le nez sous l'effort.

« Heuuu… laissez moi compter. »

Il réfléchit durement également. La Bohémienne sourit, soulagée.

« Heuuu… 26 ? »

Zivapa vérifie sur ses doigts discrètement...

« Ah non ! 27 ! Excusez-moi.
- Si fait, 27 ! et 27 et 15.... pfff...
- Arf…
- Je déteste compter… 40..... ? nan...
- Ben, on va dire un chiffre au hasard alors…
- Nenni !!!
- 42 par exemple.... ?
- Ah oui… 42 !!!
- Ouf… heureusement que nous sommes deux.
- 4 + 2 qui font 6... C'est le 6e arcane, l’Amoureux.



« Le sixième arcane du tarot, l'Amoureux, dessine trois personnages : un homme jeune déchiré par l'indécision, entre deux femmes représentant le bien et le mal. »

Discret sourit.

« Vous ne pouviez mieux choisir et cet arcane, l'Amoureux, vient se placer ici en toute logique puisqu'il exprime le choix... la nécessité de faire un choix... L'Impératrice et Tempérance illustrent deux chemins différents... Passion ou raison... Vertu ou vice ?
- Oui… un choix sans regret... Très bonnes questions, je vais y réfléchir.
- Laquelle des deux vous correspondra le mieux ? Seule votre devenir vous le dira... Le conseil de l'Amoureux, au regard de votre question est celui-ci... Pour trouver le grand amour, Discret, sachez d'abord à quoi il ressemble, ce que vous en espérez et alors... quand il se présentera : vous le reconnaîtrez... »

Les traits de Zivapa sont altérés par la fatigue. elle passe une main dans ses cheveux et se masse la nuque.

« Voilà le message des Tarots. J'espère que tu n'es pas déçu, gadjo.
- Aucunement, Zivapa. Je vous remercie beaucoup. »

La Bohémienne lui sourit.

« Naîs, la merci... »

Zivapa se lève et raccompagne le gadjo à la porte.

« Je vais aller à la reposée. Bakht tu ke, gadjo, que la Chance t'accompagne.
- Et à l'occasion, passez donc en taverne, je me ferai un plaisir de vous y croiser.
- Moi de même, le plaisir sera partagé. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kumpania.niceboard.com
 
Touraine, Chinon. Consultation d'un homme discret.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Villes [IG] de Touraine : Blasons et Oriflammes
» [Traité Frontalier] Maine - Touraine
» Touraine
» [Traité Frontalier] Berry - Touraine dict Ligne Bleue
» Faust, l'homme qui aime le feu.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kumpania de Zivapa, le campo du repos :: Les Roulottes et les Tentes :: Le refuge de Zivapa :: La roulotte de Zivapa :: Quand Zivapa lit les tarots :: Touraine-
Sauter vers: