Kumpania de Zivapa, le campo du repos

Tsiganes, Roms, Gitans, Manouches, Bateleurs, Voyageurs, soyez les bienvenus
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Touraine, Chinon. Consultation d'une femme discrète.

Aller en bas 
AuteurMessage
Zivapa
Admin
avatar

Nombre de messages : 440
Age : 50
Localisation : Sur les chemins
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Touraine, Chinon. Consultation d'une femme discrète.   Lun 18 Juin - 16:42

Zivapa est à la reposée dans sa roulotte, assise au milieu des coussins rouge foncé qui entourent la table basse. I machka, le chat, Nimbus, ronronne à ses côtés. Elle attend la gadji avec qui elle a rendez-vous.
Un peu nerveuse, la jeune femme se dirige vers la porte et frappe doucement. Elle se retourne pour voir si la bohémienne n'est pas dehors mais n'aperçoit personne. Elle n'avait encore jamais consulté mais la curiosité était trop forte. L'incertitude lui tenaillait les entrailles.
Zivapa redresse la tête au son des petits coups frappés discrètement à la porte. Elle sourit... Elle aime aider les autres et c'est toujours avec un mélange de joie et d'excitation qu'elle s'apprête à tirer les Tarots...


« Entrez, c'est ouvert... »

La jeune femme discrète, que nous appelleront donc Discrète à sa demande, ouvre la porte, passe la tête :

« Bonjour Zivapa, me voici comme convenu. »

Elle sort de sa poche les écus qu'elle avait patiemment économisés et les tend à la bohémienne.

« Voici pour prix de ton savoir Zivapa.
- Najis, la merci... Installe-toi au confort sur ces coussins, tu y seras mieux, gadji. »

En souriant, elle l'invite à s'installer. I machka, le chat, Nimbus, se redresse au son de la voix. Il regarde la gadji, la détaille de son regard vert immobile, semble n'y voir aucun péril et s'installe à nouveau contre le flanc de sa maîtresse. Zivapa sort les Tarots de leur coffret en bois de rose.

« Alors... gadji, as-tu songé à la question que tu voudrais leur poser ?
- A vrai dire.... j'aimerais savoir si mon amour durera éternellement comme il me l'a juré, et si notre avenir sera heureux, en ces temps troublés, la peur de perdre les miens me tenaille, mon mari, mon fils.... peut être d'autres, qui sait...... »

Zivapa acquiesce...

« Nous allons donc les interroger sur ton chemin de coeur... Mes Tarots ne sont point en mesure de savoir qui doit mourir de qui doit vivre. Ceux qui disent cela mentent. Pas moi. Mais pour le chemin de coeur, ils peuvent t'éclairer en mettant en lumière certains aspects auxquels tu n'aurais pas pensé... ou confirmer certains sentiments, ce qui pourra te rassurer... »

Elle mélange les cartes en se concentrant sur la question, le chemin de coeur de la gadji.
Discrète regarde Zivapa battre les cartes, son coeur bat à tout rompre.


« D'abord vous allez couper le jeu. »

Comme à chaque consultation, elle revient au voussoiement, comme pour mettre un peu de distance entre elle et la consultante afin de pouvoir mettre toutes ses forces vives au service des Tarots. Discrète coupe le jeu à la 9e carte à main gauche. La Bohémienne reprend le jeu coupé. Son visage est serein et ses yeux aux noirs reflets sont attentifs... Elle étale les cartes entre elles deux.

« Voilà comment je procède : je vais lire chacune des cartes et parfois les associer entre elles. A la parfin, je calculerai votre arcane caché qui m'aidera à conclure. Vous pouvez m'interrompre quand vous voulez. Je vais lire, certes, mais seule vous possédez la vraie et unique lecture de ce tirage, car seule vous pouvez la transcrire dans votre vie... Prête ? »

Discrète se mit droite, et d'une voix nerveuse elle dit :

« Oui, procédez, bohémienne, je vous écoute.
- Adoncques vous allez penser très fort à votre état d'esprit présent, au regard de votre question et me montrer une première carte. »

Discrète ferme les yeux, pensant très fort à son époux, les traits se détendent.

« Ores vous devez songez à votre chemin de coeur, du pire au meilleur et me désigner trois cartes. »

La main de Discrète se tend, un peu tremblante, ses yeux semblent lointain et ils se rivent soudain sur le jeu étalé, son doigt désigne l'une après l'autre les trois cartes demandées par Ziva, laquelle prend les cartes indiquées, la 15e à main droite, la 19e et la 1ère à main gauche puis la 6e à main droite, et les dispose en forme de croix, face cachée sur le dessus. Elle prend la première, celle placée per uci rig, à senestre, la retourne et se concentre avant d'en donner lecture.

« C'est le 1er arcane, le Bateleur. »



« Cette lame représente la cause première. A la fois jongleur, escamoteur, le magicien est le créateur d'un monde illusoire par ses gestes et par sa parole, qui ouvre le jeu des 22 lames. Il semble jongler ainsi avec l'esprit et la matière. »

« Placé per uci rig, à senestre, cet arcane va nous parler de vous, kathe thaj adadives, ici et maintenant, au regard de votre question. Si ce que je vais lire est trop éloigné de vous, il faudra me le dire, car ce serait que mes Tarots ne parlent pas... Voulez-vous ?
- Oui, oui.
- Le Bateleur est symbole du Commencement et de l'Avenir, de la spontanéité et de l'enthousiasme. Des projets plein la tête... Le Bateleur vous conseille de vous tourner vers les études et l'acquisition de nouvelles connaissances pour les réaliser... il favorise également les voyages et les déplacements. Il me dit que vous êtes courageuse et ... »

Au mot voyage, son visage se durcit, jusqu'à présent ses nombreux voyages lui avaient plutôt réussi mais un seul lui revenait en mémoire.

« ... que vous aimez agir, réaliser... mais que parfois, ne pas réussir à satisfaire vos projets vous énerve grandement... Vous prenez la vie avec enthousiasme, sans agressivité. Plutôt réaliste, ouverte aux autres, décidée, vous voulez profiter à fond de votre passage sur terre. Armée de tous vos atouts, vous êtes prête à affronter la vie. Pouvons-nous dire que cela vous ressemble, gadji ? »

Discrète sourit :

« Pour la spontanéité je ne sais, quant à l'enthousiasme, je n'en manque pas il est vrai. Pour l'instant vos cartes me confortent dans mon idée.
- Bien, alors poursuivons... »

Elle retourne la suivante, l'annonce et se concentre.

« Celle-ci nous parlera des obstacles sur votre chemin de coeur. C'est le 18e arcane, la Lune. »



« Dix-huitième lame, cet arcane s'argumente autour de deux scènes : dans la partie inférieure on voit une scène animale à l'intérieur de laquelle deux chiens aboient, et dans l'autre l'astre lunaire nous apparaît. Au premier plan, une grande écrevisse émerge de sa cachette, au milieu d'un bassin. »

Discrète se dit pour elle-même : « La lune... Des chiens… Mon Dieu, quel est donc cet animal étrange… »

« La Lune est un arcane négatif, un symbole de mise en garde dont le degré se trouve établi avec les lames qui l'entourent. Nous verrons avec la prochaine. Pour lors, le Lune parle de difficultés sur ce chemin de coeur liées à trop d'imagination, à suppositions fallacieuses... Méfiez-vous de ne point vous imaginer fausseries... Attention aux rêveries dangereuses et aussi aux mensonges colportés... La Lune vous met en garde contre vous-même, vos angoisses et vos doutes. Elle vous souffle de prendre confiance en vous en vous appuyant sur les outils du Bateleur qui vous représentent... Ces outils, ces savoirs, vous savez les utiliser : ils sont dans le concret et la vie quotidienne qui vous réussit. »

Les yeux de Discrète s'embuèrent... des mots s'entrechoquent dans sa mémoire... confiance... oser... aimer... peur... Elle se reprend et écoute à nouveau Zivapa. La Bohémienne ressent une vague d'émotion chez la gadji... Elle remarque le regard embué, le trouble. Elle se dépêche de passer à la suivante, qui va parler des atouts.

« C'est le 11e arcane, la Force. »



« La onzième lame du tarot représente une femme tenant ouverte des deux mains, la gueule d'un lion. Elle incarne l'humanité triomphant de la bestialité et de la matière inerte, l'intelligence l'emportant sur la stupidité. »

Discrète se sent un peu déstabilisée, peut-être que la dernière carte la rassurerait. Elle regarde la bohémienne se concentrer sur son jeu, et se sent impatiente d'entendre la suite.

« La Force, placée en haut, nous parle de vos atouts. A prime, il faut que je vous dise... »

Zivapa sourit, radieuse, toujours aussi ravie de découvrir ses associations heureuses. Discrète, voyant le sourire de la bohémienne, son visage se détendit, elle ne pouvait sourire si cela lui était contraire.

« Il y a des associations de lames qui représentent les couples parfaits... et pour le Bateleur... Eh bien... c'est la Force ! »

Un grand sourire illumine d'un coup le visage de Discrète. Elle ferme les yeux, pensant à sa famille. Elle ne s'était donc pas trompée. Son coeur ne lui avait pas menti.

« La Force, c'est la raison qui capte la violence des instincts et reflète le sens de l'analyse qui permet de distinguer le vrai du faux. La Force atténue le côté négatif de la Lune. Elle symbolise votre volonté de réussi votre chemin de coeur. Elle me parle de passion et de ténacité entre vous et votre aimé et me dit que vous n'avez point de raison de douter de sa fidélité. Avec patience et endurance, vous atteindrez l'harmonie. Le prochain arcane va nous parler d'un devenir possible, parmi tant d'autres selon les pas que vous déciderez de faire sur ce chemin... Voyons-le... »

Zivapa retourne la carte, l'annonce et se concentre.

« C'est le 7e arcane, le Chariot. »



« Septième lame du jeu du tarot, elle représente deux chevaux tirant une sorte de char muni de deux roues, dans laquelle se tient un homme couronné portant un spectre dans la main droite. C'est la carte du triomphe et du succès. »

Discrète voit un char, des chevaux, un homme,.... Elle lève les yeux vers Zivapa. Elle rit alors :

« Diantre, que cela est étrange, bohémienne, vous avez là un talent peu commun. »

Zivapa relève la tête, le regard d'abord un peu perdu... puis qui s'aiguise...

« Je vous conte le message du Chariot... et après, vous me direz en quoi cela vous fait réagir, voulez-vous ? Le Chariot est le symbole du triomphe après la lutte. C'est une carte très bénéfique qui symbolise l'unité de l'Etre, qui montre votre position élevée dans votre vie de coeur. Le devenir dont vous parlent les Tarots est assuré, car le Chariot et la Force contrent les mauvais effets de la Lune. Il parle aussi de voyage... Oui.... voyages... Deux arcanes de voyage : votre chemin de coeur y sera confronté. A ce moment, souvenez-vous : combattez grâce à la Force les mauvaises pensées de la Lune... Ce voyage... ce serait bien vous qui le feriez car la Bateleur aime à voyager... Si fait...
- Voyages.... voilà qui est étonnant, nous n'en avons pas prévu pourtant..... »

Zivapa hausse les épaules.

« Les Tarots ne connaissent pas le temps... ils vous en parlent... en devenir... »

Discrète sourit.

« C'est vrai que nous mériterions de voyager un brin, retrouver l'aventure des chemins....
- Surtout que là, le Voyage est protégé par le Bateleur et le Chariot : c'est le bon moment. Me direz-vous ce qui vous a fait rire ?
- Oh… Bien… les voyages ne me sont guère indiqués pour l'instant simplement et mon époux n'est pas grand voyageur, j'imagine simplement son étonnement si je lui dis que je veux voyager mais casser la routine ne peut que nous être bénéfique, si j'en crois vos cartes, Zivapa. Vous m'avez rassurée, c'est l'âme sereine que je vais aborder cette année.
- Vous êtes enceinte ?
- Non je ne le pense pas.... j'aimerais mais pour l'instant rien ne vient conforter nos envies d'enfant. »

Zivapa est soulagée...

« Je vous le confirme... La Lune est symbole de grossesse mais point à dextre. A dextre, c'est plutôt le contraire... Et quant au voyage, il n'indique pas forcément un très long voyage... Le Bateleur lié au Chariot illustre l'envie de bouger... Voyons si votre arcane caché vient conclure dans le sens plutôt très positif de cela... »

Zivapa calcule l'arcane caché en additionnant tous les nombres de chacune des lames...

« Mmm... 37... 3 + 7 font dix, c'est le 10e arcane, la Roue de la fortune.



« Le dixième arcane du Tarot montre une roue où sont figurés trois animaux. En phase ascendante, c’est un chien pourvu d'un collier, signe de soumission ; au sommet, c’est un sphinx couronné, signe d'accomplissement et en phase descendante, un singe symbolisant la décadence. Ces trois animaux illustrent ainsi un cycle d'évolution où la position dominante est difficile à maintenir, le haut de la roue étant en équilibre instable. La Roue de la fortune est animée par un mouvement rotatif, dans lequel tous événements, expériences, occasions et possibilités futures s'élèvent et retombent, sous la forme de dualités, comme la naissance et la mort, le bien et le mal, l'abondance et la pauvreté, l'espérance et le désespoir. »

« La Roue symbolise votre chemin de coeur, avec ses hauts et ses bas... La Roue vous rappelle que vous êtes maître de votre destin et qu'il vous appartient de la faire tourner. Vous devez vous prendre en main et faire bouger les choses. Vous ne manquez ni d'initiative, ni de spontanéité : vous aimez que les choses bougent, avancent. Ce qui vous incarne ici, c'est la volonté ou la capacité de saisir les occasions, comme l'on dit couramment saisir la balle au bond. Vous développez une énergie positive, génératrice de transformations. Par rapport à un problème donné, vous savez déjà que des solutions existent et qu'il est temps de les mettre en pratique. En bref, vous faites tourner la roue... La bonne humeur que vous affichez, le désir de transformer les choses sont les preuves que vous assumez vos responsabilités. La Roue liée à la Lune autant qu'au Chariot parlent de changements... de projets... Avec les cartes que vous avez choisies, surtout ce couple Bateleur/Force, tout vous est permis, gadji... »

Zivapa sourit.

« J'aime quand mes Tarots parlent ainsi, ce qui n'est pas forcément monnaie courante...
- Eh bien, j'en suis heureuse, dame.
- Alors je vois que tu n'es point déçue, gadji et cela me va.
- Voilà de bonnes nouvelles ce qui n'est pas courant pour le moment.
- Si fait... les temps sont durs...
- Je ne manquerai aucune de vos visites, soyez-en sûre.
- Najis, la merci.
- Je m'en vais donc à présent retrouvez mes amours.
- Quelque chose me dit que le tirage aurait été moins optimiste si tu avais interrogé les Tarots sur ton chemin de labeur... Bakht tu ke, gadji, que la Chance t'accompagne.
- Je reviendrai, Ziva, je reviendrai… à bientôt.
- Za devlesa, au ravoir, gadji
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kumpania.niceboard.com
Zivapa
Admin
avatar

Nombre de messages : 440
Age : 50
Localisation : Sur les chemins
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Touraine, Chinon. Consultation d'une femme discrète.   Mar 10 Juil - 21:35

La Discrète est enceinte de son deuxième enfant. Pourtant, la Lune à dextre... arf... j'espère que tout va bien se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kumpania.niceboard.com
 
Touraine, Chinon. Consultation d'une femme discrète.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Villes [IG] de Touraine : Blasons et Oriflammes
» [Traité Frontalier] Maine - Touraine
» Touraine
» [Traité Frontalier] Berry - Touraine dict Ligne Bleue
» Combinaison Femme / Tri

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kumpania de Zivapa, le campo du repos :: Les Roulottes et les Tentes :: Le refuge de Zivapa :: La roulotte de Zivapa :: Quand Zivapa lit les tarots :: Touraine-
Sauter vers: