Kumpania de Zivapa, le campo du repos

Tsiganes, Roms, Gitans, Manouches, Bateleurs, Voyageurs, soyez les bienvenus
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Consultation de Catherine Victoire, Reyne du Royaume

Aller en bas 
AuteurMessage
Zivapa
Admin
avatar

Nombre de messages : 440
Age : 50
Localisation : Sur les chemins
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Consultation de Catherine Victoire, Reyne du Royaume   Ven 22 Juin - 1:50

Ococoulée sur ses coussins, i machka, le chat Nimbus confortablement installé à ses côtés, Zivapa prend quelque repos en attendant Catherine Victoire, la gadji de toutes les gadjis.
La jeune femme se présenta à la porte de la roulotte, l'idée l'avait immédiatement séduite mais maintenant qu'elle se trouvait à un pas de l'entrevue, son coeur cognait et sa main tremblait. Elle inspira profondément et frappa à la porte en attendant son hôtesse. Catherine avait prit soin de laisser ses gardes un peu plus loin, pour ne pas froisser la bohémienne et par souci de discrétion également.
Quelques légers coups furent frappés à la porte du verdon. Zivapa relève la tête. I machka, le chat Nimbus, en fait de même. C'est grande émotion pour la Bohémienne de recevoir cette gadji-là, même si une fois dans la roulotte, elles seront deux femmes sans distinction de rang ou de sang.


« Entre, gadji, c'est ouvert ! »

La voix résonne, claire et fine, emplie de chaleur et de sincérité.
Catherine pousse la porte et franchit l'huis. La voix de la bohémienne résonne."Gadji"... Etrangement, cela n'avait pas offensé la jeune Reyne et l'avait au contraire convaincue. La Reyne serait dehors ce soir... L'ambiance de la roulotte prit la jeune femme au coeur tandis qu'elle fermait la porte. Des fleurs, elle aimait ça.. Des senteurs douces et fortes à la fois, savamment dosées... L'atmosphère chaude et accueillante des reflets des bougies sur les tentures rouges... Catherine ferma les yeux un instant pour s'imprégner de cet environnement différent et s'avança vers la femme qui l'attendait.


« Bonjour bohémienne, j'aime ta maison tu sais. »

Zivapa posa sa main droite sur son coeur et inclina la tête en signe de respect, un sourire de remerciement aux lèvres... Ses yeux firent le tour de la roulotte : le violon d'Ando.... les bouquets... les tentures rouges... Ova, oui.... elle l'aimait aussi...

« La bienvenue dans mon petit monde, gadji. »

Sa main montra les coussins qui entouraient la table basse où trônait un coffret un bois de rose.

« Assieds-toi au confort, tu y seras mieux. »

La jeune femme sourit à son tour à Zivapa, la voila définitivement rassurée. Suivant l'invitation de son hôtesse, elle s'installe sur les coussins, faisant bien fi de ses jupes compliquées et du protocolaire qui n'avait rien à faire ici.

« Merci à toi de m'accueillir et de m'offrir ta simplicité et tes connaissances. »

Son cœur s'était calmé, elle se sentait sereine et attendit que la Bohémienne s'installe et la guide.
Zivapa appréciait la simplicité chez une si grande gadji, révélant là une nature heureuse et un entendement très fin. Elle prit doucement les Tarots dans leur coffret de bois de rose. Les cartes étaient patinées d'avoir beaucoup servi... usées mais douces au doigts de la Bohémienne. Elle songea un instant au jour où elle avait lu les Tarots pour la première fois à son Rom... Le regard de nuit se fit velours, le temps d'une tendre pensée. Puis elle retrouva ses esprits...


« Merci de ta confiance, gadji... Mes Tarots attendent ta question. Lequel de tes chemins souhaiterais-tu voir éclairé ? »

Catherine soupira et réfléchit. Quel chemin choisir ? Son rôle ne lui laissait à la base aucun choix... Mais ce soir il était dehors ce rôle et tous les conseillers qui allaient avec. Il ne lui restait qu'une chose ici. Celle qui la faisait vivre, qui avait guidé la majorité de ses actes.

« Interrogeons les chemins de mon Cœur, Bohémienne, si tu veux bien. »

Zivapa tient les cartes dans ses mains, commençant sa plongée en concentration. Les traits emprunts de sérénité et de calme, elle respire doucement, son pouce caressant négligemment le dessus d'une des cartes.

« Le chemin du coeur... Ova, si fait... »

Elle commence à mélanger les cartes, l'esprit fixé sur le chemin de coeur de la gadgi en face d'elle...

« D'abord vous allez couper le jeu, Dame. »

Comme pour mettre une distance entre ses émotions et celles de la gadji, la Bohémienne passe au voussoiement de façon toute naturelle... I machka, le chat Nimbus, ne quitte pas de son regard vert immobile la gadji à la fois douce et posée.
Catherine tend la main et hésite un instant au dessus du paquet. Elle croise le regard du chat, fait un petit sourire et coupe finalement le tas de carte.
Zivapa reprend le jeu coupé et étale les cartes entre elles deux sur la table, face cachée sur le dessus.


« D'abord vous allez songer à votre état d'esprit, kathe thaj adadives, ici et maintenant, au regard de votre question et me montrer une carte. »

La voix de Zivapa était douce et régulière, ses gestes étaient précis et mesurés. « Son état d'esprit ? » Elle se plongea quelques instants dans une introspection personnelle puis, une fois sûre d'elle, montra à Zivapa la septième carte à gauche.

« Celle-ci, s'il vous plait. »

Zivapa prit la carte sans la retourner et la posa à part des autres.

« Ores vous allez songer à ce chemin de coeur, à ses difficultés, à ses joies, à ses peines et à vos espoirs et m'indiquer trois cartes. »

Catherine suivit les conseils de la Bohémienne. Beaucoup de souvenirs l'assaillirent, le dernier noua sa gorge. D'une voix frêle, elle indiqua ses choix.

« La neuvième en partant de la gauche puis sixième en partant de la droite et enfin la troisième en partant de la gauche. »

Zivapa prend chacune des cartes et les rapproche de la première, les posant sur la table en forme de croix. Elle rangea les autres lames dans le coffret. Telles les quatre directions des vents, les quatre cartes toujours face cachée sur le dessus attendent qu'on les lise.

« Voilà comment je procède, Dame : je vais lire chacune des cartes et parfois les associer ensemble, ainsi se formera le chemin de lecture au regarde de votre chemin de coeur. Vous pouvez m'interrompre quand vous le désirez, bien sûr... Sachez que parfois, les Tarots délivrent message surprenant... parfois il faut un peu de temps pour bien comprendre... parfois non... Et sachez que seule vous pouvez en faire la réelle lecture en transposant le message que je vais vous délivre dans votre propre vie... Prête ? »

Catherine fit un petit sourire à la Bohémienne.

« Oui, prête.
- La première lame est lame très importante car elle va me parler de vous, kathe thaj adadives, ici et maintenant. Si ce que je vais vous lire est trop éloigné de vous, il faudra me le dire, car ce serait que mes Tarots ne parlent point. Te kamas ? Voulez-vous ?
- Oui, allons y... »

La jeune femme croisa à nouveau le regard du chat. Il l'intriguait, assis là, dans toute sa suffisance, comme s'il comprenait tout avant elles.

« Apol Gimov... Alors je lis... »

Zivapa retourne la première lame, l'annonce et se concentre avant d'en donner lecture.

« C'est le 15e arcane, l'Innommable. »



« La quinzième lame du tarot choque l'œil car elle nous fait voir une créature bizarre. Ange déchu du ciel, animal hermaphrodite, femme et homme à la fois, à la sexualité intense, doué d'une intelligence puissante, l’Innommable puise son énergie dans le sol, dans la matière. »

Catherine, qui s'était inconsciemment penchée au dessus des cartes, eut un mouvement de recul en découvrant la première... Nouveau regard du chat, se moquait-il ? Catherine se tut mais une boule se forma dans son estomac. Pourquoi ca ?

« L'Innommable est le symbole du temporel, de tout ce qui attache aux biens matériels... il parle en général de la domination de la chair, du bouillonnement de la vie, des instincts, de tous les instincts... Placé per uci rig, à senestre, cet arcane me dit que votre nature intérieure est passionnée, désireuse d'expérimenter toutes les formes de la vie. Vous semblez avoir recours à vos forces "primaires", dans le bon sens du terme. Elles ne vous trompent pas mais vous poussent parfois à trop de spontanéité. Déclarations intempestives ? Manque de discrétion ? Pas d'inquiétude... La séduction naturelle qu'indique cette lame vous rend irrésistible. Votre énergie semble inépuisable, très féconde... Mais attention de ne pas devenir l'esclave de vos envies, quelles qu'elle soient... Voilà ce que me dit l'Innommable. »

La jeune femme resta bouche bée. Ça n'était pas ce qu'elle imaginait et elle resta soulagée. Le chat s'était peut-être bien moqué au final...

« Il n'a pas tout à fait tort effectivement...
- Ainsi nous pouvons donc continuer ? »

Zivapa ressent les émotions de la gadji, son étonnement au vu de l'Innommable, son soulagement... Elle ajoute.

« Chacun des arcanes du Tarot est un symbole, et pas obligatoirement le symbole des représentations qu'en portent les gadje. L'Innommable placé per uci rig, à senestre, est bien moins inquiétant que placé po caco va, à dextre... La place de l'arcane influe sur la lecture... Continuons, voulez-vous ?
- Oui, allons-y. »

Les paroles de Zivapa rassurèrent la jeune femme et elle lui adressa un sourire reconnaissant.
I machka, le chat, au contraire de toutes ses habitudes, s'en vint faire le tour de la table, de coussin en coussin... la Bohémienne qui s'apprête à retourner la deuxième lame ne peut s'empêcher de figer sa main en plein vol... Elle jette un regard surpris au félin qui vient s'asseoir tel un sphinx aux abords de la gadji... Elle aiguise à nouveau son esprit et retourne la lame, l'annonce et se concentre.


« Cet arcane va nous parler des aspects négatifs de votre chemin de coeur.

C'est le 19e arcane, le Soleil. »



« En tant que dix-neuvième arcane du Tarot, le Soleil transmet de la lumière, de l’énergie au sol et aux êtres humains. Ses rayons apportent chaleur et sincérité. »

[/i]Catherine observa le chat qui s'approchait doucement vers elle. La jeune femme hésita à le caresser, elle laissa simplement glisser sa main plus près. Elle se surprit à penser qu'il l'intimidait, lui l'animal alors qu'elle avait déjà osé tenir tête aux plus grands du Royaume... Retournant au tirage, elle regarda le Soleil. Elle resta dubitative après l'expérience de l'Innommable et attendit le verdict de la liseuse de cartes. [/i]

« Symbole de Triomphe, arcane très positif, mais kathe, ici, placé po caco va, à dextre, il symbolise les obstacles... qui seront donc très forts... dans un devenir que vous découvrirez. Le Soleil parle alors d'isolement, de mésentente, de rupture, de contrariété sentimentale, de vanité et de mensonge... Tels sont les obstacles que vous devrez affronter. Ce devenir se présentera et c'est l'arcane suivant qui pourra nous dire comment vous pourrez surmonter cela. Le Soleil vous met en garde contre d'éventuelles ambitions sur ce chemin de coeur qui pourraient vous porter tort... Lié à l'Innommable, à eux deux ils soufflent que parfois... »

« Zivapa porte son petit doigt à son oreille comme à chaque fois qu'elle a une pensée marhime, impure, ou qu'elle veut conjurer le mauvais sort. »

« Parfois... le plaisir que l'on ressent à séduire fait que l'on puisse s'éparpiller... »

Catherine se rembrunit et se redressa à la pensée pour son Roy et de ce qu'il lui avait fait.

« Je doute que tout ceci ne soit que l'avenir, Bohémienne... mais continuons, cela a malheureusement un sens. »

Zivapa la regarde...

« Savez-vous... je suis étonnée par ce mot : avenir... je ne parle que de devenir... possible, éventuel, selon les pas que vous ferez en chemin. Pour nous les Roms, après-demain, demain sera déjà hier. Nous vivons au présent, comme traversant un éternel aujourd'hui... l'aujourd'hui de demain se nourrit de celui d'hier dans un cycle et une progression naturels... chaque petit pas sur le chemin entraîne un autre... Mais c'est vous qui marchez, Dame... L'arcane suivant va donc nous parler de vos atouts pour surmonter ces difficultés en devenir, au sens rom du terme... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kumpania.niceboard.com
Zivapa
Admin
avatar

Nombre de messages : 440
Age : 50
Localisation : Sur les chemins
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Consultation de Catherine Victoire, Reyne du Royaume   Ven 22 Juin - 1:51

Zivapa retourne la lame, l'annonce et se concentre.

« C'est le 14e arcane, Tempérance. »



« Avec le quatorzième arcane, nous sommes en présence d'une jeune femme blonde portant une longue robe. Cette dernière verse d'une manière continue de l'eau d'une urne dans une autre sans que jamais se perde une goutte. Il s'agit de la grande loi éternelle de la circulation de la vie. C'est l'unification des aptitudes et des forces, complétée par la maîtrise de soi-même, la patience, la surveillance. »

[/i]Catherine essaye encore de démêler le sens de la phrase de Zivapa sur le passé présent futur et plus que parfait mais avait bien du mal à s'en dépêtrer... Le chat se rapprocha encore d'elle et vint s'asseoir sur sa main. Catherine ne bougea pas et posa simplement ses yeux sur lui. Il ne la regardait pas, il fixait le jeu et sa maîtresse. Suivant son attitude, la jeune femme se reconcentra et regarda la lame. Impatiente, elle attendait la suite pour comprendre.
Zivapa vit un brin d'incompréhension dans le regard de la gadji. [/i]

« Les Tarots ne connaissant pas vraiment le Temps, Dame, ils parlent d'un temps... que j'appelle "devenir", qui se nourrit de toutes vos émotions, passées, présentes et à venir... Tempérance est symbole de sobriété. Placé en haut, cet arcane atténue la force négative du Soleil. Tempérance montre que votre personnalité semble être fort contrastée. Se joue en vous le combat entre l'effervescence de vos forces vives et votre quête d'équilibre et de sérénité. Tempérance parle aussi de voyage, de rencontre. Le choix de cet arcane semble logique au vu de votre voyage actuel. Il montre ainsi l'environnement dans lequel vous allez être confrontée à ces obstacles, que ce soit par vous ou par votre bien-aimé. Il y a une chose qui m'étonne à propos de votre époux : nulle trace de lui sous forme d'arcane masculin. Cette absence révèle que vous devrez seule affronter l'adversité et Tempérance vous y aidera. Pourtant, Elle me dit aussi que votre souhait serait de marcher sur un chemin de coeur harmonieux et serein, paisible... Mais il semble qu'il n'en sera point ainsi...Lié au Soleil, Tempérance dit aussi que c'est par la réflexion, en prenant du recul, avec beaucoup de patience que vous surmonterez les obstacles. Son conseil est de partager plus avec votre entourage certains de vos soucis et de modérer votre caractère parfois très fort... Voilà ce que me dit Tempérance. L'arcane suivant nous parlera des perspectives de votre chemin de coeur. Ensuite, il ne me restera plus qu'à calculer votre arcane caché qui m'aidera à conclure. »

Le regard de la jeune femme se voila lorsqu'elle parla de son époux, elle baissa les yeux.

« Tempérance est bien bavarde... et là encore, dit beaucoup de vérité... Le Roy n'est plus là depuis longtemps. »

Catherine avait posé la main sur son cœur.

« Depuis qu'il m'a évincée du sien finalement. Mais je me modérerai, pour le bien du Royaume, c'est une évidence. Moi, je ne compte pas dans tout ça. »

Zivapa acquiesce... Bien sûr ses pensées vont vers Ando, qui lui aussi n'est plus là, mais parce que Dev l'a rappelé vers lui. Elle aussi a prononcé ces mots... "Moi, je ne compte pas dans tout ça" car ce que Dev veut... Depuis elle met son don au service des autres, s'oubliant elle-même un peu plus chaque jour... Elle sourit et son noir regard se fait lisse dans la compréhension de ce qu'est le don de soi. Par pudeur elle se tait, se contentant d'hocher la tête avant de retourner la lame suivante, de l'annoncer et d'en donner lecture.

« C'est le 21e arcane, le Monde. »



« C'est la meilleure carte du tarot. Dernière lame numérotée, le Monde, vingt et unième arcane, favorise l'aboutissement, le but final vers lequel toutes les autres cartes ont tendu. Une femme se tient au centre du tableau et semble régner parmi les quatre éléments fondamentaux : l'eau, la terre, le feu et l'air. »

Zivapa sourit à prime... puis regarde l'ensemble des cartes, fronce les sourcils et réfléchit...
Catherine se tait, un sourire au coin des lèvres. Le Monde... Son costume lors du bal du Louvre. Finalement, une réponse qu'elle aurait pu trouver depuis longtemps... Le chat s'est glissé sous son bras, elle le caresse sans s'en rendre compte. La jeune femme attend la suite patiemment avec résignation.


« Le Monde est symbole d'harmonie et de plénitude... C'est le meilleur arcane des Tarots, si fait... Il annonce la réussite dans tous les domaines, sur tous les chemins... Il guérit de tous les maux... et pourtant... »

Elle baisse la voix.

« Nul signe de votre époux... »

La Bohémienne est perplexe...

« Le Monde vous promet l'harmonie sur ce chemin de coeur et lié au Soleil... il parle de voyage, encore le voyage... je ne vois qu'une lecture à cet arcane... Elle annonce un bonheur sans ombres. Une rencontre sous les feux de la rampe, telle est celle qui se présente à vous. Et en plus, on viendra vous chercher ! On s'attachera à vous conquérir et à combler vos désirs. La lame évoque une personne au charisme puissant qui n'aura d'yeux que pour vous. Elle implique l'union de deux personnes libres et sincères l'une envers l'autre. Il n'y a ni tromperie, ni situation confuse. Voilà qui ne va pas vous simplifier la vie... N'oubliez point, c'est un devenir possible, ce n'est pas obligatoirement l'avenir... Car c'est vous qui faites tourner la Roue des cycles de la vie, n'oubliez point... »

Zivapa porte son petit doigt à son oreille, instinctivement. En tant que femme, elle est ravie de voir ce Monde apparaître, car une vie sans amour vrai est bien triste... Mais elle sait aussi le monde des gadje, les obligations, les contraintes de la gadji. Son regard se fait perplexe...

« A moins que votre époux ne vienne vous rejoindre... »

Elle sourit, radieuse.

« Ah oui, cela pourrait être pourquoi il n'apparaît pas dans le tirage... »

Catherine soupire et fait un sourire à la Bohémienne.

« J'ai besoin de cet espoir pour avancer, je serai pas une bonne Reyne si je ne pouvais pas aimer.

Elle s'arrêta à la dernière phrase de Zivapa.

« Non ! »

Elle radoucit sa voix.

« Je ne crois pas. »

Elle aurait voulu dire "je ne veux pas" mais se tut encore.
Zivapa écoute, entend et reste coite.. Mais son regard partage les émotions, la retenue... Il est des domaines où le silence a plus de poids que toute parole. Elle reprit mots avec douceur.


« Calculons votre arcane caché... je vais additionner chaque nombre de chaque arcane... Alors... 15 + 19 + 14 + 21… »

Elle soupire... le calcul lui est torture... elle regarde ses doigts, les tournicote... réfléchit, ses lèvres remuant en silence.

« Bon.. 15 + 19 ... 9 + 5 ...14… 10 + 10 + 14... 34... pfff... + 14... 34 ... 38... 48 !!!! ah... plus qu'un… + 21... 48 ... 49... 59... 69... Donc... 69. Bien... 6 + 9 qui font 15. »

Zivapa marque un temps d'arrêt...

« Revoilà l'Innommable en conclusion... »



« La quinzième lame du tarot choque l'œil car elle nous fait voir une créature bizarre. Ange déchu du ciel, animal hermaphrodite, femme et homme à la fois, à la sexualité intense, doué d'une intelligence puissante, l’Innommable puise son énergie dans le sol, dans la matière. »

[/i]Catherine reste intriguée. Toujours finir là où on commence ? La boucle du Temps ? Le passé présent futur ? Cela avait-il un sens ? Le chat ronronnait et la jeune femme attendait toujours, curieuse. [/i]

« En conclusion, l’Innommable laisse augurer une idée de complication, de trouble… Vous devez rester prudente, canaliser vos énergies ou vous méfier des situations extérieures…
Vous avez la puissance disponible pour agir, créer, produire. Vous exercez une influence sur les autres, mais il peut s'agir d'une action souterraine, occulte, inconsciente. Toutefois, vous savez bien canaliser vos forces et leur utilisation dans votre labeur ou votre vie avec les autres, etc., vous assure profit et succès. Vous êtes portée à influencer les autres, mais vous gardez le sens des responsabilités. Vos instincts sont bien orientés et portés vers des actions constructives. Vous possédez donc atouts nécessaires du point de vue temporel…
Quant à votre chemin de cœur, si fait, il semble bien que vous en soyez maîtresse. L’Innommable indique ici que vous saurez le maîtriser, Dame…
C'est un tirage fort peu commun que voici... la fin revient au début, le début annonce la fin... contraste, force... un devenir peu commun... Il semble que ce chemin de coeur qui vous attend ne soit pas si facile ... si ce n'est l'espoir que Tempérance vous apporte... A savoir si la raison vous laissera la suivre...
J'espère que vous n'êtes point déçue, Dame... »

Catherine sourit.

“Non point. Assurée dans mes choix, c'est certain. Vos cartes et votre interprétation sont justes et effectivement, les méandres de mon coeur sont complexes car voyez vous... Une Reyne m'attend dehors...

Zivapa range les cartes dans leur coffret, voit i machka, le chat Nimbus, ronronner aux côtés de la gadji.

« Si fait, gadji... ici tu es une femme, dehors tu es la gadji des gadjis... »

Instinctivement, elle pose la main sur celle de la gadji.

« Si tu es lasse de ce carcan, si parfois tu veux juste respirer comme le font simples femmes, gadji, toujours tu seras la bienvenue en ma kumpania. Mira verdon, ma roulotte, t'est ouverte. Cette charge que tu portes, toujours ici tu pourras la laisser au-dehors. »

Elle lui sourit chaleureusement et sans calcul aucun.
La jeune femme serra la main de la Bohémienne dans la sienne puis se redressa.


« Si un jour tu veux visiter la capitale, Bohémienne, fait le moi savoir. Je n'ai point l'âme chaleureuse d'une roulotte à te proposer mais une chambre qui pourrait te voir passer. Et je serai contente de te revoir. Peut-être pour une autre question où tout finira par le début... »

Elle lui sourit puis jeta un regard triste sur la porte.

« Je t'ai pris beaucoup de temps ce soir mais j'ai apprécié ce temps en ta compagnie et je t'en remercie du fond du coeur. Je dois maintenant retourner auprès des miens. Que ton dieu te veille...
- Za devlesa tajh bakht tu ke, gadji, au revoir et que la Chance t'accompagne... »

Le chat s'était redressé et s'étirait tranquillement sur les coussins. Il retourna vers sa maîtresse, tout reprenait sa place. Elle passa la porte avec un dernier sourire à son hôtesse et retourna vers ses gardes et sa monture en silence. La réflexion serait de mise ce soir mais elle savait qu'elle ferait en sorte de recroiser cette "gadji" exceptionnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kumpania.niceboard.com
 
Consultation de Catherine Victoire, Reyne du Royaume
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nouvelle Reyne pour le Royaume
» Royaume D'arélidon
» La Rochelle en quête de sa première victoire! Cherche cobaye et arbitre
» Arrivée de l'Ambassadeur du Royaume du Castille et León
» Royaume d'Aragon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kumpania de Zivapa, le campo du repos :: Les Roulottes et les Tentes :: Le refuge de Zivapa :: La roulotte de Zivapa :: Quand Zivapa lit les tarots :: Anjou-
Sauter vers: