Kumpania de Zivapa, le campo du repos

Tsiganes, Roms, Gitans, Manouches, Bateleurs, Voyageurs, soyez les bienvenus
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Anjou, Saumur. Consultation de Patity

Aller en bas 
AuteurMessage
Zivapa
Admin
avatar

Nombre de messages : 440
Age : 50
Localisation : Sur les chemins
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Anjou, Saumur. Consultation de Patity   Mar 26 Juin - 22:13

Zivapa est à la reposée dans sa roulotte. I machka, le chat, Nimbus, ronronne contre son flanc. Le temps est au calme et la Bohémienne attend son rendez-vous. Patity arrive devant la roulotte de Zivapa. Après un moment d’hésitation, elle frappe à la porte. La Bohémienne sort de sa rêvasserie et penche la tête sur le côté pour jeter un oeil à la porte entrouverte. Elle reconnaît Patity, encontrée en taverne et l'accueille en souriant.

« Entre, gadji, entre et soit la bienvenue en ma roulotte. Viens t'asseoir au confort sur ces coussins, nous y serons bien installées. »

Patity sourit à Zivapa et entra non sans la saluer. Zivapa, de la main, invite la gadji à s'asseoir en face d'elle, de l'autre côté de la table basse. Patity, à l'invitation de Zivapa, s'installa sur les coussins.

« Je dois vous avouer, chère Zivapa, être anxieuse de ce que vous me direz.
- Si fait, je comprends... c'est souvent ainsi... les Tarots nous amènent à nous arrêter... à nous poser... ils mettent en évidence certains aspects des chemins... cela en fait surgir d'autres à l'occasion... mais jamais mes Tarots ne prédisent catastrophes ou ce genre de fadaises... Nenni... De plus, n'oublie jamais, gadji, c'est toi qui pose les pas sur ton chemin de vie, pas les Tarots. »

Elle lui sourit chaleureusement tout en attrapant le coffret de bois de rose d'où elle extrait les Tarots. Patity se sentie plus rassurée tout à coup et sourit à Zivapa.

« Vous vous plaisez au moins dans notre village ??
- Ova... oui da... j'ai traversé plusieurs duchés et Saumur.... Saumur me rappelle Chalon et Sancerre... Dès mon arrivée, un sentiment de naturel, comme une évidence... Villageois chaleureux mais point... convenus... tavernes animées... Si fait, je m'y plais... Je compte y faire halte un peu plus longtemps qu'à l'accoutumée... sauf si les vents m'appellent. »

Zivapa caresse les cartes patinées par le temps et l'usage... elle rêvasse, de retour à Chalon, à Sancerre. Puis elle secoue sa rêvasserie pour revenir à la gadji.

« Souhaitons qu'ils ne vous appellent pas de suite... »

Patity regarda avec curiosité les cartes que tenait amoureusement Zivapa

« Je l'espère... Dis-moi, gadji, as-tu songé à la question que tu voudrais leur poser ? Au chemin que tu voudrais voir éclairé ?
- Oui, le chemin de la famille ... »

Le regard de Patity se voila en pensant à sa question. Zivapa fronce les sourcils et plisse son nez.

« Vous n'êtes pas enceinte ? Parce que c'est marhime, impur, de lire les tarots pour ça. J'aurais dû vous le dire... »

Patity regarda Zivapa, très étonnée.

« Non, je ne suis point enceinte d'où justement ma question.
- Ah... »

Zivapa sourit.

« Dis-moi ta question, gadji. »

Patity hésita un instant puis dit :

« J'aimerais savoir si je donnerai une descendance à mon époux ... »

Zivapa acquiesce.

« Parmi les 22 arcanes du Tarot, certains sont symboles de fertilité... Si nous commençons cette lecture, gadji, tu dois accepter adadives, maintenant, que les Tarots te révèlent réponse négative et aussi, qu'ils te révèlent d'autres choses... Ils sont parfois... indociles... tout dépend de ce qu'il y a en toi et des lames que tu choisiras...
- Je comprends bien tout cela, Zivapa
- Si fait... Alors commençons. »

La Bohémienne mélange les cartes en se concentrant sur le chemin de mère de Patity. C'est le temps de la concentration : Zivapa fait le vide, respire au rythme du mélange. Les cartes glissent, les doigts longs et fins manipulent les tarots avec dextérité. Zivapa devient la Drabarni. Les traits de son visage sont apaisés et neutres. Pour se consacrer à la lecture et distance conserver avec les émotions de la gadji, elle passe au vouvoiement.

« D'abord vous allez couper le jeu. »

Patity regarda Zivapa manipuler les cartes avec agilité puis à sa demande, coupa le jeu. La Bohémienne reprend le jeu coupé et étale les cartes entre elles deux, face cachée sur le dessus.

« Ores vous allez vous concentrer sur votre état d'esprit, kathe thaj adadives, ici et maintenant, au regard de votre question et me montrer une carte. »

Patity se concentra et choisit la cinquième carte à partir de la gauche.

« Ores vous allez maintenant songer très fort aux obstacles et aux joies de ce chemin-là et me montrer trois cartes. »

Zivapa parle d'une voix posée, assez atone, mais son regard a tout de la neutralité bienveillante. Elle sait les angoisses, les doutes, elle sait les espoirs vains et l'attente. Patity suivit les conseils de Zivapa, pensa aux obstacles et aux joies de ce chemin et choisit la 8e carte à gauche, 13e carte à gauche et la 2e à droite. Zivapa prend chacune des cartes et les place à côté de la première et les dispose en croix.

« Voilà comment je procède : je vais lire chacune des cartes et parfois les associer entre elles, ainsi se formera le chemin de lecture. A la parfin, je calculerai votre arcane secret. Vous pouvez m'interrompre et intervenir quand vous voulez, gadji. Prête ?
- Oui, je suis prête.
- Ginov, je lis, alors... »

Zivapa retourne la première lame, l'annonce et se concentre avant d'en donner lecture. Patity regarde Zivapa avec attention. Une certaine impatience s'installe en elle.

« C'est le 1er arcane, le Bateleur. »



« Cette lame représente la cause première. A la fois jongleur, escamoteur, le magicien est le créateur d'un monde illusoire par ses gestes et par sa parole, qui ouvre le jeu des 22 lames. Il semble jongler ainsi avec l'esprit et la matière. »

« Placé per uci rig, à senestre, cette carte va me parler de vous, kathe thaj adadives, ici et maintenant. Si ce que je vais lire ne vous ressemble pas, il faudra me le dire, car ce serait que mes Tarots ne parlent pas. Voulez-vous ?
- Bien sûr, je suis toute à votre écoute. »

Zivapa acquiesce et lit.

« Le Bateleur est le symbole du commencement en tout. Arcane de l'avenir, de la spontanéité des forces vives et des élans de l'enthousiasme. Vous avez des projets plein la tête et très envie de cet enfant. Le Bateleur est animé par la jeunesse, la création et la soif de connaissance. Il peut représenter un enfant et c'est pourquoi parmi les 22 vous l'avez choisi. Ce désir vous emplit. Le Bateleur me dit que vous êtes courageuse, très active, que vous maîtrisez vos savoirs. C'est le moment d'entamer un nouveau projet, quelque chose qui vous tienne à coeur. Nous verrons avec les cartes avoisinantes s'il s'agit là d'enfantement. »

Patity sourit à Zivapa.

« Qu'il est difficile de se savoir découverte par quelques cartes ... en effet porter un enfant de mon époux me tient à coeur depuis longtemps ... »

Zivapa sourit...

« Voyons la suivante.
- J'ai hâte. »

Zivapa retourne la lame, l'annonce et se concentre.

« C'est le 18e arcane, la Lune. »



« Dix-huitième lame, cet arcane s'argumente autour de deux scènes : dans la partie inférieure on voit une scène animale à l'intérieur de laquelle deux chiens aboient, et dans l'autre l'astre lunaire nous apparaît. Au premier plan, une grande écrevisse émerge de sa cachette, au milieu d'un bassin. »

Patity regarda la carte qui lui inspirait méfiance ... Zivapa s'attriste en découvrant la Lune.

« Symbole d'imagination... La Lune annonce une période obscure, de noirceur, d'illusions perdues... Vous allez au devant d'une période difficile, si fait, liée à l'instabilité, au trouble ou à l'inquiétude. C'est un symbole d'enfantement mais placé po caco va, à dextre, la Lune est à lire en négatif et elle symbolise les obstacles... La Lune parle de fausses promesses, de désillusions... Au regard de votre question, je crois que vous devez être patiente et ne pas vous créez de faux espoirs... Vous ne savez pas comment agir... La Lune à dextre annonce un réel retard dans ce projet... »

Zivapa pose sa main sur celle de Patity...

« Patity... Préparez-vous... Si la prochaine carte est négative, cela pourrait être un très long retard... »

Patity sentit la main de apaisante de Zivapa sur la sienne; Il lui semblait que les désillusions apparaissaient déjà. Elle se ressaisit et répondit...

« Je sais être patiente lorsque le but a de la valeur ... »

Elle sourit tristement à Zivapa qui lâcha la main de Patity et la posa sur l'arcane...

« C'est l'arcane qui parle des points positifs... »

Elle ferma très fort les yeux et envoya une prière à Dev pour que Patity ait choisi le seul arcane qui puisse être assez fort pour apaiser la colère de la Lune... D'un geste très rapide elle la retourna et aussitôt un éclair de joie zébra la noirceur de son regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kumpania.niceboard.com
Zivapa
Admin
avatar

Nombre de messages : 440
Age : 50
Localisation : Sur les chemins
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Anjou, Saumur. Consultation de Patity   Mar 26 Juin - 22:14

« C'est le 17e arcane, l'Etoile. »



L'Etoile, le dix-septième arcane majeur du tarot, est caractérisée par une jeune femme nue, les cheveux retombant sur ses épaules, qui, agenouillée dans la nuit, tient dans chaque main un vase dont elle vide le contenu dans une mare.

« Dame Patity, voilà qui réjouit mon coeur car la Lune est très négative à dextre et il fallait en haut un arcane fort et vous avez choisi l'Etoile... L'Etoile est le symbole de la Bakht, la Chance.
- Que cela veut-il dire alors ???
- Elle apaise, elle apporte le réconfort après l'épreuve. L'Etoile est guérison, c'est une excellente lame. En revanche, elle n'est pas rapide et annonce également le retard... De l'espoir oui, mais surtout de la patience, Patity. Liée au Bateleur, elle dit à quel point vous êtes inspirée par l'amour et c'est auprès de votre bien aimé que vous trouverez le soutien pour surmonter les épreuves. »

Patity sourit rassurée des retards des obstacles elle en avait connu au cours de sa vie. De la patience elle en avait à revendre et aux cotés de Vadi, elle ne pouvait que surmonter toutes les épreuves annoncées. Zivapa ressent l'apaisement de Patity et décide de continuer.

« Voyons la suivante qui va nous parler du devenir de ce chemin. »

Elle retourne la lame, l'annonce et se concentre.

« C'est le 9e arcane, l'Hermite. »



« Neuvième lame du tarot, un homme d'âge respectable est dans l'obscurité. Tenant de la main gauche un bâton qui lui sert de canne et élevant de la main droite une lanterne éclairée, l'Hermite est synonyme de recueillement, d'illumination intérieure. En un mot, cette carte signifie la recherche de soi. Par son attitude humble, il fait penser à une personne tranquille, retirée, absorbée par sa réflexion et sa méditation. La lanterne de l'Hermite vous montre ce que vous savez ou ce qui c'est déjà passé. »

Patity regarda la carte, sourit à une pensée; Elle espérait que Vadi ne ressemblerait pas au vieil homme sur la carte lorsqu'elle pourrait enfin enfanter ...Le retard risquait d'être beaucoup plus long qu'elle ne le pensait ...

« L'Hermite... »

Zivapa prononce ce nom doucement, un peu triste...

« Il est symbole de solitude et de sagesse. L'Hermite me dit que petit à petit vous vous éloignerez des biens matériels, des honneurs... C'est le symbole du retard. Votre situation est bloquée. L'Hermite parle d'un long chemin à parcourir, de difficultés et de solitude... Mais gardez toujours l'Etoile à l'esprit : Avec la lame de l'Etoile, l'événement tant attendu... se fait attendre encore. Ce n'est pas une lame de décision, ni de rapidité d'exécution. Elle indique simplement que votre espérance est justifiée. En d'autres termes, si vous avez une personne en ligne de mire, donc votre bien-aimé, c'est la bonne personne mais pas encore le bon moment. Ecoutez votre petite voix intérieure, elle sera votre meilleur guide. Avec l'Etoile, les ... les ... choses de la chair... sont intimement liées aux sentiments, au bonheur de partager des instants tendres, voire toute une vie à deux... à condition de s'armer d'un peu de patience ! »

Zivapa lui sourit chaleureusement.

« C'est vraiment porteur d'espoir... »

Elle regarde à nouveau l'Hermite.

« Cette solitude... ça me laisse perplexe... Votre bien-aimé a un projet de voyage ?
- Elle ne m'étonne pas. Et mon époux est homme fort occupé mais reste attentionné lorsque nous sommes ensemble ...
- Ova, si fait... alors il me reste à calculer votre arcane caché... alors... 1 + 18 + 17 + 9 ... grr... »

Elle s'aide de ses doigts, réfléchit, additionne...

« 1 + 18... 19 .... ça c'est facile.... 19 + 17 ... 9 + 7... 16.... + 20 ... argh
- 36 ?
- Oui !!! 36 + 9... 43... 44... »

Patity sourit avec tendresse à Zivapa

« 45 !!! et 4 + 5 qui font neuf... et revoilà...

Le 9e arcane, l'Hermite. »




« Neuvième lame du tarot, un homme d'âge respectable est dans l'obscurité. Tenant de la main gauche un bâton qui lui sert de canne et élevant de la main droite une lanterne éclairée, l'Hermite est synonyme de recueillement, d'illumination intérieure. En un mot, cette carte signifie la recherche de soi. Par son attitude humble, il fait penser à une personne tranquille, retirée, absorbée par sa réflexion et sa méditation. La lanterne de l'Hermite vous montre ce que vous savez ou ce qui c'est déjà passé. »

« Il vient ici en conclusion et en insistance.... L'Hermite ici vous conseille de mettre à profit cette période d'attente et de retrait par rapport à votre désir d'enfant pour augmenter vos savoirs, acquérir sagesse et vous consacrer aux études, éventuellement... Ce n'est pas tirage très enthousiasmant, je le crains... J'aurais tant voulu que les Tarots y voient meilleure nouvelle... J'espère que tu n'es point déçue, gadji.
- Ils me disent déjà que j'enfanterai. Ils m'enlèvent un doute et un poids. Comment pourrais je être déçue ...
- Si fait, ils ne parlent que de retard, et surtout l'Etoile est si fort en Espoir....
- De plus, ils me disent que je ne suis pas encore assez sage. Peu importe le temps avant cet enfantement, du moment où un jour j'annoncerai heureux à mon époux.
- Je l'espère de tout coeur. »

Patity se leva et chose surprenante, se laissa aller à une bise sur la joue de Zivapa.

« Vous m'avez enlevé un bien grand poids, chère Zivapa. Je ne peux que vous remercier. »

La Bohémienne, peu accoutumée et surprise, se laissa embrasser. Elle posa sa main droite sur son coeur et inclina la tête en signe de respect.

« Je vais aller un brin à la reposée... Les lectures éprouvantes épuisent mes forces vives.
- Je le comprends et vous laisse vous reposer et espère vous croiser très vite en taverne ...
- Si fait, le plaisir en sera partagé. Bakht tu ke, gadji, que la Chance de l'Etoile t'accompagne.
- Merci, ma chère Zivapa. »

Patity, le coeur plus léger se leva et laissa la bohémienne à son repos tant mérité ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kumpania.niceboard.com
 
Anjou, Saumur. Consultation de Patity
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Duché] Château-la-Vallière / Castel-en-Anjou
» [Seigneurie de Brissac] Faye d'Anjou
» Guerre contre la Bretagne et l'Anjou
» Histoire des relations Poitou / Anjou - 09/10/1453
» [Seigneurie de Château-la-Vallière / Castel-en-Anjou] Courcelles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kumpania de Zivapa, le campo du repos :: Les Roulottes et les Tentes :: Le refuge de Zivapa :: La roulotte de Zivapa :: Quand Zivapa lit les tarots :: Anjou-
Sauter vers: