Kumpania de Zivapa, le campo du repos

Tsiganes, Roms, Gitans, Manouches, Bateleurs, Voyageurs, soyez les bienvenus
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Anjou, Gargote. Consultation de Chabine

Aller en bas 
AuteurMessage
Zivapa
Admin
avatar

Nombre de messages : 440
Age : 50
Localisation : Sur les chemins
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Anjou, Gargote. Consultation de Chabine   Jeu 5 Juil - 0:49

Zivapa est à la reposée dans sa roulotte et attend tranquillement Chabinne. Le chemin jusqu'à la gargote s'est bien passé. I machka, le chat, Nimbus, est lové tout contre elle.
Chabinne se dirigeait vers la roulette de Zivapa, une fois arrivée elle toqua doucement.


« Entre, gadji, entre si tu es Chabinne. »

Zivapa ne connaît pas encore la gadji mais ne doute pas une seconde de son identité.

« La Bienvenue en ma roulotte, Chabinne. »

Chabinne vit la belle bohémienne avec ses cheveux noirs bouclés, elle sourit une seconde.

« Oui c'est bien moi. »

Zivapa lui indiqua les coussins moelleux tout en dégradé de rouge entourant la table basse.

« Assieds-toi au confort, gadji, tu y seras mieux. »

Le crépuscule tombant alors, elle allume quelques bougies parfumées et rapproche d'elle un coffret en bois de rose. Chabinne s'installa sur les coussins, regardant la bohémienne, émerveillée. Elle adorait l'ambiance que celle-ci venait de créer, elle se sentait à l'aise et détendue, prête à tout.
Zivapa incline la tête sur le côté, observe le regard ardent de la gadji et lui sourit. Elle est toujours étonnée par la diversité des réactions à son égard. Ce regard lui sit.


« Alors, ome phral, raconte-moi, tu viens pour mes Tarots... Quelle question souhaiterais-tu leur poser ? »

En même temps elle sort le jeu patiné par le temps.

« Humm, je désirerais en savoir plus sur la voie du coeur. »

Chabinne sourit, regardant le jeu que sortait la bohémienne. Un chaud sourire éclaira le visage de Zivapa.

« Voilà qui me ravit et me changera des affaires politiques... Alors soit, interrogeons mes Tarots sur ton chemin de coeur... Un aspect particulier de ce chemin que tu voudrais voir éclairer ? Une personne concernée en particulier ou bien le chemin en général ?
- Juste le chemin en général.
- Ova... oui... »

Elle commence à mélanger le jeu. Ses doigts opèrent seuls, exercés depuis maintenant longtemps à cet art et doucement, elle se concentre sur la question.

« D'abord vous allez couper le jeu, Chabinne. »

Comme à chaque lecture, elle passe au voussoiement pour mettre une distance entre les émotions de la consultante et elle afin de se consacrer à la seule lecture des arcanes. Chabinne coupa le jeu à la 5e carte à main gauche. Ses mains tremblaient légèrement. Elle sourit à la bohémienne qui reprit le jeu coupé et étala les cartes entre elles deux, face cachée sur le dessus.

« Ores vous allez vous concentrer sur votre état d'esprit, kathe thaj adadives, ici et maintenant, au regard de votre question et me montrer une première carte. »

Chabinne se concentra. Zivapa prit la carte indiquée et la posa à part des autres, toujours face cachée sur le dessus.

« Et maintenant vous allez m'en montrer trois que vous choisirez en pensant fortement à votre chemin de coeur.
- La 21e à main droite, la 16e à main gauche, la 1ère à main gauche. »

Zivapa prend les cartes au fur et à mesure que Chabinne les lui montre et les dispose près de la première, le tout en forme de croix.

« Voilà comment je procède : je vais lire chacun des arcanes et parfois les associer entre eux. A la parfin je calculerai votre arcane caché. Vous pouvez m'interrompre quand vous le désirez bien sûr. Et sachez que parfois les Tarots ne sont point complaisants... Ils ne disent pas toujours ce que l'on souhaite entendre. Vous êtes prête ? »

Chabinne écouta attentivement ce qui lui disait Zivapa. Elle était consciente que les tarots pouvaient dire des choses négatives, et elle s'y était préparée.

« Humm .. Je suis prête, Zivapa.
- Ginov... Je lis, alors... Ce premier arcane est très important car il va me parler de vous, ici et maintenant. Si ce que je vais lire est trop éloigné de vous, il faudra me le dire car ce serait que mes Tarots ne parlent pas, voulez-vous ?
- Bien sûr, Zivapa. »

La Bohémienne retourne la première lame, l'annonce et se concentre avant d'en donner lecture.

« C'est le 21e arcane, le Monde. »



« C'est la meilleure carte du tarot. Dernière lame numérotée, le Monde, vingt et unième arcane, favorise l'aboutissement, le but final vers lequel toutes les autres cartes ont tendu. Une femme se tient au centre du tableau et semble régner parmi les quatre éléments fondamentaux : l'eau, la terre, le feu et l'air. »

Chabinne regarda la carte retournée, elle ne savait pas pourquoi mais cette carte lui parlait ...

« Placé per uci rig, à senestre, le Monde me parle de vous. Il vous place sous le symbole de l'harmonie et de la réussite. Cet arcane est si positif qu'il va jusqu'à annoncer le retour de l'infidèle... Vous semblez resplendissante, dégageant grande énergie qui attire. Vous irradiez aux yeux d'un homme, sans que vous n'ayez besoin de rien faire. Cet homme est soit celui qui vous accompagne, soit un amoureux pas encore déclaré. Un ou plusieurs, d'ailleurs, tant le succès du Monde est grand. Vos espoirs, quels qu'ils soient, sont permis. Le Monde me dit que, libre de votre destin, vous avez toutes les ressources pour vous accomplir. Elle dit aussi que vous avez su faire un trait sur le passé pour entamer un nouveau cycle sur ce chemin de coeur, cycle qui se présente sous les meilleurs auspices. Voilà ce que me dit le Monde sur vous. »

Chabinne sourit, elle ne voulait pas se faire d'illusions avec une seule carte, mais ce qu'elle disait la touchait.

« Pensez-vous que nous puissions poursuivre ? »

Elle sourit à Zivapa…

« Oui, poursuivons.
- Bien... »

Elle retourne la deuxième lame, l'annonce et se concentre.

« C'est le 4e arcane, l'Empereur. »



« Quatrième lame du tarot, l'Empereur est l'arcane de la masculinité par excellence. Il est représenté couronné, majestueusement assis sur un trône. »

Chabinne regarda la nouvelle carte, l'homme assis semblait être puissant, cela lui plaisait.

« Et voici un homme qui se présente sur votre chemin de coeur, et quel homme... l'Empereur. Il symbolise en général le travail. Il représente un homme bien installé dans la société, ayant position dominante et qui sait dominer ses passions. Mais placé po caco va, à dextre, les Tarots vous mettent en garde ici contre certains aspects de sa personnalité. Cet homme est peut-être trop "sérieux" pour vous, même s'il vous aime déjà ou vous aimera. Ce qui est sûr, c'est qu'il voudra officialiser votre union, c'est le Monde lié à l'Empereur qui nous le dit. Cet homme pourra vous apporter une relation stable et sécurisante, mais les sentiments seront gardés sous contrôle et raison. IL sera très bon chef de famille. Le risque est qu'il soit un peu trop autoritaire, trop sérieux, ova... oui... têtu, avec des oeillères et n'acceptant pas de se remettre en question... Excessif... Tyrannique... Voilà ce que me dit l'Empereur. »

Chabinne fut étonnée.

« Humm cette carte dit la vérité, elle se rapproche beaucoup d'une certaine chose ... »

Elle sourit à Zivapa.

« Voyons la suivante... Peut-être verrons-nous un autre homme sur ce chemin ?
- Peut etre ... »

Zivapa retourne la lame, l'annonce et se concentre.

« C'est l'arcane sans nombre, le Mat. »



« De toutes les images du jeu du tarot, voici la plus mystérieuse, la plus inquiétante et fascinante. Le fou, contrairement aux autres arcanes n'a pas de numéro. Il se place donc à l'écart du jeu. Le dessin nous présente un homme qui marche tenant un bâton et portant un ballot sur l'épaule. Son regard est dirigé vers la droite, vers l'improviste, l'avenir. »

« Eh oui, encore un homme... Mais il est tout le contraire de l'Empereur. Le Mat est symbole d'innocence ou d'inconscience, on ne sait. Avec lui, c'est l'imprévu, l'aventure, la fantaisie et le Monde lié au Mat dit que cet homme est un marginal. Cet homme-là n'est pas conventionnel. Il prend la vie comme elle vient. Un jour ici, l'autre là... Avec lui point de mariage, na... non... Le Mat symbolise bien le début d'une histoire d'amour. Il se déclarera, si ce n'est déjà fait. C'est peut-être un voyageur car le Mat symbolise le voyage. En amour, ce sera fête, rires et joie mais difficile de compter sur lui car le Mat ne peut se passer de son indépendance. Bien qu'il ait de grandes ressources en lui, il passe souvent pour indécis car il refuse de s'engager. Eh bien... Quel contraste... Le choix ne sera pas facile... »

Chabinne écouta attentivement.

« Humm ... Vous l'avez dit.
- L'arcane suivant va nous parler du devenir de votre chemin. Par ces deux arcanes masculins, je crois que le message des Tarots est pour l'instant de dire que ce n'est peut-être pas le moment encore de vous décider... Sans être bien sûre de vous. Votre Monde vous assure le succès... Mais voyons la suivante. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kumpania.niceboard.com
Zivapa
Admin
avatar

Nombre de messages : 440
Age : 50
Localisation : Sur les chemins
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: suite   Jeu 5 Juil - 0:49

Zivapa retourne la lame, l'annonce et se concentre.

« C'est le 16e arcane, la Maison Dieu. »



« Ce seizième arcane majeur du tarot représente une tour décapitée par la foudre émanant du soleil. Deux personnages tombent de la tour. Outre les personnages, d'autres objets plongent vers la terre. »

Chabinne regarda la carte avec effroi. Cette carte fait passer en elle une froideur, une négativité, elle attendit de savoir ce que cette carte voulait dire, mais elle ne l'aimait guère, peut-être se trompait-elle. Zivapa regarde les quatre cartes, indécise.

« Regardez, Chabinne : l'Empereur est un arcane positif et vient en contraste du Mat, négatif. Le Monde est lui très positif et vous avez choisi de même en négatif, la Maison Dieu. Tout s'équilibre et on voit là l'influence du monde... Mais la Maison Dieu est un symbole de mise en garde, d'avertissement, Chabinne. Cet arcane annonce une action vouée à l'échec. Liée à l'Empereur, la Maison Dieu signifie la perte d'une situation, donc une rupture. Vous aurez des choix d'importance à faire sur ce chemin. Il semble que par nature vous soyez attirée par le Mat et par raison par l'Empereur. La Maison Dieu vous met en garde : parfois, il vaut mieux écouter son coeur... Je ne sais si vous avez déjà rencontré l'Empereur et le Mat... Mais ne vous précipitez pas... Voilà ce que dit la Maison Dieu. »

Chabinne écouta attentivement la bohémienne, cela semblait clair.

« Mmm ... si j'ai bien compris, deux hommes opposés me plairont et je dois faire attention à mes décisions ?
- Disons que c'est là deux "types" d'homme qui se présenteront sur ce chemin... Il semble que les Tarots soient peu bavards... Quand les arcanes s'annulent entre eux ainsi, cela donne une lecture assez... plate, il faut l'avouer. Peut-être êtes-vous trop spontanée et les Tarots vous avertissent ? Je ne sais ce que les Tarots ont vu mais je n'ai rien d'autre à vous dire que cela : si vous choisissez l'Empereur, vous courrez à l'échec, si vous choisissez le Mat, nul ne peut dire ce qu'il peut arriver tant il est imprévisible... »

Zivapa sourit.

« C'est mon arcane préféré, le Mat... »

Elle se reprend bien vite.

« Mais il me reste à calculer votre arcane caché...
- Hum... d'accord. »

Elle sourit attendant l'arcane caché.

« Alors... 21 + 4 + le Mat ne compte pas ... + 16 ... 25 + 16... 41... 4 + 1 qui font 5.
C'est le 5e arcane, le Pape. »



« Cinquième arcane, le Pape, un homme de grande stature et de grande sagesse, est assis sur un trône. Il porte une barbe blanche et tient un sceptre. Vêtu d'une lourde robe aux couleurs vives, cette lame peinte évoque la bonté. »

Chabinne rigola.

« Hum... que des hommes !
- Le Pape, c'est le symbole de la sagesse et du savoir. Il représente un homme de votre entourage qui pourra vous conseiller et vous aider, un ami, ova... Un homme qui vous protège... auprès de qui vous pourrez trouver conseil... Cet homme là est un peu particulier… Que des hommes, oui, vous le dites, Chabinne. En fait, vous n'avez pas choisi les cartes qui symbolisent le couple parfait comme l'Empereur et l'Impératrice, par exemple... Il se peut que le grand amour ne soit pas pour l'instant, de fait... Mais j'espère de tout coeur que vous ferez mentir mes Tarots.
- Faire mentir vos tarots... Hum pourquoi cela ?
- Je ne sais ... peut-être le trouverez vous ce grand amour. Quant au Pape, il est populaire... c'est le Monde lié à lui qui le dit... il fait sûrement de la politique, comme l'indique l'Empereur lié au Pape... et lié au Mat, c'est la fin des ennuis... Si j'osais, je dirais bien que les Tarots vous soufflent d'aller vers ce Mat... »

Elle sourit.

« S'il se présente.... »

Chabinne sourit

« Je meurs de curiosité de vous demander si vous les avez rencontrés ? Ome phral, dis-moi, gadji
- Aller vers le danger ... ou aller vers la stabilité ...
- Le danger ? L’aventure... l'inattendu... »

Chabinne sourit.

« C'est un grand choix.
- Passion ou raison... le sempiternel choix...
- Humm... tout à l'air éloigné de la carte du Monde, cette carte si positive.
- Nenni... Le Monde vous assure à la parfin un très beau chemin du coeur, mais peut-être pas tout de suite. »

Chabinne sourit.

« Humm je l'espère. Je ne ferai pas mentir ce tarot.
- Alors tu n'es pas déçue ? »

Elle se mit à rougir et se mit à penser à ces deux hommes...

« Hum excusez-moi, j'avais la tête ailleurs. Déçue, non, je dirais plus étonnée que vos tarots en disent autant. Il y a bien des choses vraies là-dedans. »

Elle se mit à sourire, rêveuse. Zivapa observe les yeux songeurs de la gadji... n'insite pas...

« Il est vrai que parfois les Tarots surprennent... »

Elle caresse le chat qui ronronne près d'elle.

« Et il est vrai aussi que les chemins de coeur sont si variés... »

Zivapa elle aussi se laisse aller à rêvasser. Chabinne sourit à Zivapa

« Je suis heureuse d'avoir découvert votre petit monde, je dois vous dire que j'ai très apprécié, ne vous étonnez pas si je reviens vous voir pour une autre voie. »

La Bohémienne lui sourit tout en rangeant les cartes.

« Tu seras toujours la bien venue chez moi, gadji, n'hésite pas... Peut-être nos chemins se croiseront-ils à l'occasion... Mais je vais aller un peu à la reposée, les lectures me fatiguent, si tu le veux bien. »

Chabinne sourit à Zivapa.

« Oui, bien sûr, je l'espère en tout cas. Reposez-vous bien.
- Najis, la merci, Chabinne. »

Chabinne se leva en souriant à Zivapa puis sortit de la roulotte.

« A très bientôt. »

Elle vit à la fenêtre la bohémienne qui la regardait partir. Elle lui fit un coucou de la main puis continua sa route en songeant à ce que lu avait dit Zivapa. La Bohémienne rendit son salut à Chabinne, prit le chat dans ses bras et se prépara à retourner à Saumur...

« Bakht tu ke, gadji, que la Chance t'accompagne. »

Murmura-t-elle en regardant la silhouette s'éloigner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kumpania.niceboard.com
 
Anjou, Gargote. Consultation de Chabine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guerre contre la Bretagne et l'Anjou
» [Duché] Château-la-Vallière / Castel-en-Anjou
» Gargote Guyennoise : Economhydre de marché
» [Seigneurie de Brissac] Faye d'Anjou
» [RP] Echange charrette contre carrosse - Gargote helvétique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kumpania de Zivapa, le campo du repos :: Les Roulottes et les Tentes :: Le refuge de Zivapa :: La roulotte de Zivapa :: Quand Zivapa lit les tarots :: Anjou-
Sauter vers: