Kumpania de Zivapa, le campo du repos

Tsiganes, Roms, Gitans, Manouches, Bateleurs, Voyageurs, soyez les bienvenus
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Vesoul, Franche-Comté, Consultation de Sirius7

Aller en bas 
AuteurMessage
Zivapa
Admin
avatar

Nombre de messages : 440
Age : 50
Localisation : Sur les chemins
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Vesoul, Franche-Comté, Consultation de Sirius7   Sam 6 Jan - 16:47

A la taverne, alors qu'elle discute avec Styletto et GustaveV, un homme entre et se joint à eux. La conversation dévie sur la pratique de la Bohémienne, la lecture des Tarots. Sirius, intrigué, demande consultation à Zivapa qui accepte. Le pain est mis en vente puis acquis par Sirius. Zivapa rejoint sa roulotte MéSaNge où elle attend Sirius.

Zivapa l'entend approcher et lui ouvre la porte.


« Re bonsoir, dame Zivapa.
- La bienvenue ! Prenez place sur ces coussins.
- Merci. »

Zivapa invite Sirius à s'asseoir sur les coussins qui entourent la table basse. Sirius s'installe. Zivapa commence à mélanger les cartes. Sirius observait Zivapa anxieusement.

« Alors, quelle question souhaitez-vous poser aux Tarots ? Quel chemin de votre vie voulez-vous éclairer ?
- En fait ce n'est pas particulièrement mon chemin que je veux éclairer. Plutôt celui de mon comté.
- Ah...
- Qui est cher à mon cœur.
- Vaste question ô combien difficile…
- En fait, c’est pour moi aussi.
- Y a-t-il un aspect particulier ?
- Mais c’est important pour moi.
- Je comprends.
- Oui, au niveau politique, depuis toujours. ils se déchirent.
- Ne m'en dites point trop.
- Déchirant aussi le comté.
- Chut. Moins j'en sais, mieux les cartes parlent. »

Sirius arrêta de parler instantanément.

« Alors nous allons nous pencher sur le Conseil de Franche-Comté et sur les aspects de la vie politique.
- Très bien...
- Sachez que parfois mes lectures peuvent être erronées... parfois.

Zivapa sourit.

« Oui, c'est compréhensible... Nul n'est parfait.
- Alors, allons-y.
- D'accord...
- D'abord vous allez couper le jeu. »

Sirius prit les cartes et coupa le jeu à la 6e carte à main droite. Zivapa reprend le jeu coupé et étale les cartes sur la table. Sirius regardait attentivement les mouvements de la bohémienne.

« Pour choisir cette première carte, vous allez vous concentrer sur vous-même car c'est vous qui posez la question et votre état d'esprit peut influencer les Tarots. Mais sur le vrai Sirius... sincèrement et choisissez une carte. »

Sirius ferma les yeux et pensa à la question qu'il se posait... et choisit la 7e carte à main gauche. Zivapa pose la carte face cachée contre table, un peu décalée sur la gauche.

« Pour la deuxième, concentrez-vous sur tous les obstacles, les complications... et choisissez une carte. »

Sirius réfléchissait aux complications...Ca il y en avait...Beaucoup trop... et choisit la 17e carte à main droite. Zivapa pose cette carte face cachée contre table, un peu décalée vers la droite.

« Pour la troisième, pensez à vos espoirs pour votre comté et choisissez une carte. »

Il n'avait qu'un espoir...un simple espoir... et il choisit la 1ère carte à main gauche. Zivapa pose la carte face cachée contre table, un peu décalée vers le haut.

« Pour cette dernière, ne pensez plus rien à rien... à rien du tout... et choisissez au hasard. »

Sirius vida son esprit... et montra la 14e carte à main gauche. Zivapa pose cette dernière carte face cachée contre table, décalée vers le bas et le tout forme une croix.

« Voila ma façon de lire : chaque carte l'une après l'autre et je les assemble entre elles... Ensuite, je calcule l'arcane caché qui m'aide à conclure... Voyons ce que les Tarots pensent de la situation politique de votre Comté... »

L’homme est très sérieux. Il est silencieux mais ce silence est de qualité car il semble très à l’écoute de la Bohémienne. Elle perçoit l’inquiétude dans les yeux de Sirius. Zivapa est bien contente de ne pas faire de politique et de n’y rien comprendre car elle a remarqué que les hommes et les femmes de pouvoir, bien souvent, vivaient dans le souci et l’inquiétude…

Elle retourne la première carte, l’annonce et se concentre.

« C’est le 13e arcane, le Sans Nom ou la Mort… »



« L’Arcane sans Nom, ou la Mort, treizième arcane, est évoquée par un squelette debout sur un champ sombre. Il tient une faux avec laquelle il coupe des pieds, des mains et des têtes. L'aspect macabre de cette lame n'est pas du tout maléfique. »

« N’ayez point peur, c’est un symbole de renouveau bien souvent… Il ne doit pas inspirer la crainte. Il symbolise le désir d’être libéré d’une situation intolérable. Cet arcane vous dit : patience, rien ne meurt jamais mais tout se transforme.

Placé à senestre, cet arcane me parle de vous et il me dit que vous êtes dans une période de changement profond. Le passé cède la place au présent et plus rien n’importe pour vous aujourd’hui qu’ici et maintenant ainsi que leur devenir…

Vous êtes en train de passer à un autre niveau de sapience… c’est le moment des décisions, c’est la préparation au renouveau…

Au regard de votre question, cela confirme les quelques mots que vous avez pu me dire, et cet arcane correspond exactement à votre état d’esprit : cette question est très importante pour vous et vous êtes désireux de voir la situation changer du tout au tout. Vous n’auriez pas pu mieux choisir, ni les Tarots mieux vous lire. Cet arcane me dit que vous avez effectué une vraie remise en question et que vous êtes prêt à sortir de votre routine coutumière pour enfin… agir ! »

Zivapa regarde l’homme silencieux. Elle est un peu admirative car il se maîtrise parfaitement… Il ne laisse percevoir aucune émotion, aucune réaction. Ses yeux expriment une neutralité bienveillante qui encourage la Bohémienne à continuer.

« Voyons la deuxième. »

Zivapa retourne la lame, l’annonce et se concentre.

« C’est le 14e arcane, la Tempérance. »



« Avec le quatorzième arcane, nous sommes en présence d'une jeune femme blonde portant une longue robe. Cette dernière verse d'une manière continue de l'eau d'une urne dans une autre sans que jamais se perde une goutte. Il s'agit de la grande loi éternelle de la circulation de la vie. C'est l'unification des aptitudes et des forces, complétée par la maîtrise de soi-même, la patience, la surveillance. »

« D’une façon générale, cet arcane est symbole de sobriété. Mais ainsi placé à dextre, il me parle des difficultés placées sur le chemin de votre Comté… Et dans cette lecture négative, la Tempérance évoque le passage d'une situation à une autre, et pas forcément en bien, j’entends… un changement préjudiciable, des désaccords, des contrariétés, des incompréhensions, des ennuis, de l’impatience. Placé à dextre, cet arcane symbolise le déséquilibre…
Je crains fort que votre Comté n’en ait pas fini avec les querelles. Quant au changement qui va se produire, je ne sais point pour qui il sera mauvais… mais il le sera assurément par rapport à une notion d’équilibre. Les difficultés sont bien là, devant lui.
Votre Comté va souffrir de dispersions – peut-être certains conseillers partiront-ils ? – et de manque d’harmonie. Le manque de dialogue fait cruellement défaut aussi… Voici les soucis que votre Comté va rencontrer. »

Zivapa lève les yeux vers l’Homme silencieux, resté impassible. Sans doute ne veut-il pas l’influencer alors Zivapa continue… Elle retourne la 3e carte, l’annonce et se concentre.

« C’est le 20e arcane, le Jugement. »



« Le Jugement, souvent associé au réveil des morts ou à la Résurrection, est le vingtième arcane du Tarot. Un ange auréolé sonne de la trompette dirigée vers la terre. Au bas de la lame, un homme et une femme sont face à un enfant. »

« Encore un symbole de renouveau… D’une façon générale, le Jugement peut annoncer une nouvelle qui arrive, le dénouement d'une situation, un changement brusque, le renouveau. Là, bientôt, rapidement… Cette carte implique une sorte d'expiation, une nécessité du repentir et du pardon. Il évoque la fin d’une épreuve…

Alors j’essaie de lire… Je dirais qu’après une période de discordance et de difficultés en tout genre, un événement soudain, brutal, va arriver et qu’il va tout changer…

Placé en haut, cet arcane est un conseil… Il faut élargir vos pensées, envisager autrement les acquis, ce que l'on considère depuis toujours comme établi. Vous voyez… Parfois on croit que les choses sont là pour toujours… Mais non.

La suite de ces trois arcanes : Sans Nom, Tempérance & Jugement, signifie vraiment le changement. Je crois que la vie de votre Comté va changer, oui… enfin, l’avenir nous le dira. Si cela ne se produit pas, ce ne seront peut-être pas mes Tarots qui se seront trompés, mais tout simplement les hommes qui auront agi. »

Zivapa sourit à l’homme silencieux. Il hoche la tête, lui faisant signe ainsi de continuer. Elle retourne la carte, l’annonce et se concentre.

« Le 8e arcane, la Justice. »



« Le huitième arcane du tarot ouvre sur la froideur d'une femme représentant la Justice, gardienne de la vérité. Ce personnage féminin semble tenir facilement ce glaive lourd qu'elle tient de sa main, parce qu'il est soutenu par tout ce qui est bon et juste. La balance à son centre est l'attribut traditionnel de la Justice. »

« Cet arcane est le symbole de la vérité et de l’équilibre… placé en bas, il parle du chemin à venir. Et si ce chemin est symbolisé par la Justice, c’est que votre Conseil, d’une façon ou d’une autre, votre Comté sera confrontée à la Loi et devra s’y soumettre. Dans quel sens ? Je ne le sais. Si je relie cette carte aux autres, la lecture vient d’elle-même…
Des troubles il y aura… Un évènement brusque se produira… la Justice tranchera… Mais je ne puis en dire plus, je ne sais qi cela est un bien ou un mal… car je ne suis point voyante… Mais ce que je peux vous dire, c’est que la Justice symbolise le moment où l’on récolte ce que l’on a semé.

Si par exemple, l’évènement qui surviendra est positif… la récolte sera bonne. Si cet évènement est négatif, elle ne le sera pas… C’est à vous de transcrire par rapport à ce que vous savez de la situation politique de la Franche-Comté, moi, je ne m’y intéresse pas…

Je vais calculer maintenant votre arcane caché et cela m’aidera à conclure… C’est le 10e arcane, la roue de la fortune ! »

Zivapa sourit, radieuse.



« Le dixième arcane du Tarot nous montre une roue accompagnée de quatre visages de femme : une blonde, une brune, une rousse, une châtain. On devine parmi ces têtes accrochées autour de la roue, un mouvement rotatif, dans lequel tous événements, expériences, occasions et possibilités futures s'élèvent et retombent, sous la forme de dualités, comme la naissance et la mort, le bien et le mal, l'abondance et la pauvreté, l'espérance et le désespoir. »

« Voyez-vous, certains arcanes tirés ensemble ont des significations précises. La Roue de la Fortune ajoutée au Sans Nom, à Tempérance & au Jugement, ce n’est pas un simple changement… Non, c’est un changement radical !
De plus, la Roue de la Fortune symbolise la Victoire !
Le Sans Nom suivi de la roue de la fortune signifie la fin d’une période difficile. Tout s’enchaîne et tout se tient. Il y aura bien une période difficile mais le changement radical qui surviendra sera bénéfique pour votre Comté.
Cet arcane vous parle aussi, à vous qui posez question. Elle vous dit que votre avenir vous appartient, que le monde offre beaucoup d’opportunités mais que pour les saisir, il faut agir. Vous connaissez les problèmes, vous avez des solutions… Faites tourner la roue…Agissez. »

Zivapa réalise qu’elle s’est laissée emportée par la clarté et la limpidité de ce tirage… Elle réalise qu’elle parle avec beaucoup d’assurance de choses qui la dépassent complètement mais elle fait confiance aux Tarots.

« Eh bien… J’espère ne pas me tromper…
Voilà… Ma lecture est finie et me voilà un peu lasse de tant de concentration. J’espère que vous n’êtes pas déçu ? »

Elle regarde l’homme silencieux et attend qu’il sorte de ses pensées pour lui parler… Sirius sourit machinalement...

Cette lecture avait été précise. La carte de la justice l'avait intrigué. Il était pas rare de voir des procès politiques pour Haute Trahison en Franche-Comté....Mais encore d'autres...? Sirius sortit de sa stupeur aux dernières paroles de la bohémienne.

« Non, non, pas du tout.
- J'espère ne pas me tromper, mais ces cartes sont si limpides. Pour une fois, je ferai peut-être exception et j'essaierai de suivre l'évolution du Comté. »

Sirius rit.

« La Franche comté est très animée... Surtout en période d'élections...
- Ah. C'est les élections ?
- Non, non.
- Je ne savais pas.
- On vient d'en sortir.
- Et c'est important pour vous ?
- En fait, on pensait remonter notre groupe politique pour les prochaines et ça fait un peu référence au tirage, j'ai l'impression.
- Je me demande ce que va être ce grand changement radical. Je suis ravie que vous soyez satisfait.
- Oui. »

Sirius sourit.

« Alors je vais aller me reposer un peu.... Vous en faites beaucoup de la politique ?
- J'ai arrêté mais j'en ai fait pas mal, oui : 3 mandats comtaux et 2 municipaux.
- Oh !!!! En effet..."

Zivapa sourit.

« Je ne savais pas non plus. C'est mieux ainsi : sinon ça influence la lecture. Eh bien... Maintenant je repense au tirage... en effet... c'est… troublant.
- Oui...
- Je vous souhaite de tout cœur de réussir dans vos projets. Vous m'êtes sympathique, Sirius. »

Zivapa raccompagne Sirius vers la porte.

« Au plaisir de vous revoir en taverne.
- Merci beaucoup, Dame Zivapa. »

Sirius salua Zivapa et prit la porte. Elle lui fit un signe de la main et un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kumpania.niceboard.com
 
Vesoul, Franche-Comté, Consultation de Sirius7
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] Il nous faut un maire à Vesoul!
» Légalité d'un décret municipal de Vesoul
» Décrets municipaux de la ville de Vesoul
» Podologue
» * Réglement guilde P.P.P *

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kumpania de Zivapa, le campo du repos :: Les Roulottes et les Tentes :: Le refuge de Zivapa :: La roulotte de Zivapa :: Quand Zivapa lit les tarots :: Franche-Comté-
Sauter vers: