Kumpania de Zivapa, le campo du repos

Tsiganes, Roms, Gitans, Manouches, Bateleurs, Voyageurs, soyez les bienvenus
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Franche-Comté, Vesoul. Consultation de "Mystère"

Aller en bas 
AuteurMessage
Zivapa
Admin
avatar

Nombre de messages : 440
Age : 50
Localisation : Sur les chemins
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Franche-Comté, Vesoul. Consultation de "Mystère"   Dim 7 Jan - 3:55

Consultation de Roparsouille d’Atréides de la Panthère alias « Mystère » (Vesoul, Franche-Comté.)

Zivapa dort d’un sommeil agité. Les deux consultations de la soirée étaient difficiles… la seconde surtout. Un tapotement au carreau de sa roulotte la réveille. Un pigeon est là qui porte une missive…

Citation :
Je suis à Vesoul et j'aimerais avoir une consultation mais je repars ce soir, alors est-ce possible ? Merci.

Bien que fatiguée, Zivapa n’aurait pas su dire pourquoi, mais elle eut l’envie de la rencontrer… Elle prit sa plume et invita la personne à la rejoindre dans sa roulotte sur la place du village. Très vite, quelques coups discrets furent frappés à la porte.

« Entrez. »

Une jeune femme entre, toute de noir vêtue et cachée sous une houppelande bien chaude.

« Bonsoir.
- Soyez la bienvenue... Damoiselle ... ?
- Dame , je suis mariée. »

Zivapa sourit.

« Installez-vous...
- Je viens de vous écrire, justement.
- Oui... »

La jeune femme, que nous appellerons Mystère, s'assoit en face de Zivapa. Celle-ci l’invite à s'asseoir sur les coussins qui entourent la table basse.

« Alors, voilà... Pour prix de ma lecture, je demande l'achat d'un pain à 12.95 écus et il vous faut m'accorder environ une heure de votre temps.
- C'est bon, je peux faire ça. »

Zivapa lui rend son sourire.

« Je mets le pain en vente de suite, alors.
- Très bien. »

Zivapa mélange les cartes.

« Avez vous pensé à la question que vous souhaitez poser aux Tarots ?
- Oui, elle est précise et a la fois si vaste.
- Je vous écoute.
- Voilà, je voudrais savoir si mon couple va tenir la route.
- Ce que nous pouvons faire, c'est interroger les Tarots sur le chemin de votre couple... Il se peut que cela vous éclaire comme il se peut que cela assombrisse votre ciel. Il se peut que vous trouviez à l'écoute de ma lecture des bienfaits ou des tristesses... Nous commençons ?
- Oui, je suis prête.
- Alors vous allez couper le jeu. »

Mystère coupe le jeu à la 11e carte à main gauche. Zivapa reprend le jeu coupé et étale les cartes sur la table, entre elles deux.

« Maintenant vous allez vous concentrer sur la personne que vous êtes, vraiment, sincèrement et choisir une carte. »

Mystère se concentre au maximum et choisit la 14e carte à main droite. Zivapa pose la carte face cachée contre table, un peu décalée vers la gauche.

« Pour la deuxième lame, concentrez-vous sur vos angoisses... sur vos peurs... concernant votre aimé et montrez-moi une carte. »

Mystère se concentre de nouveau et choisit la 5e carte à main gauche.

« Pour la troisième, concentrez-vous sur vos espoirs, sur vos désirs... et désignez une carte. »

Mystère se reconcentre et choisit sans hésiter la 12e carte à main droite. Zivapa avait posé la deuxième lame un peu décalée vers la droite et celle-ci, toujours face cachée, un peu décalée vers le haut.

« Pour celle-là, ne réfléchissez à rien et montrez-moi spontanément une carte. »

Mystère montre la 10e à main gauche. Zivapa pose celle-ci en dessous des autres et les quatre forment une croix.

« Voici comment je procède : je lis les cartes l'une après l'autre tout en les associant entre elles. Pour finir, je calcule votre arcane caché qui m'aide à conclure...
- Je vous fais confiance.
- Vous pouvez m'arrêter quand vous le désirez mais surtout, ne me donnez pas trop de détails car cela brouille ma lecture. Je préfère ne rien savoir de vous pour l'instant... d'accord ? A la fin si vous le désirez...
- Oui, d'accord. »

Zivapa retourne la première carte, l'annonce et se concentre.

« C'est le 14e arcane, Tempérance. »



« Avec le quatorzième arcane, nous sommes en présence d'une jeune femme blonde portant une longue robe. Cette dernière verse d'une manière continue de l'eau d'une urne dans une autre sans que jamais se perde une goutte. Il s'agit de la grande loi éternelle de la circulation de la vie. C'est l'unification des aptitudes et des forces, complétée par la maîtrise de soi-même, la patience, la surveillance. »

« Placé à senestre, cet arcane me parle de vous. De votre vraie personnalité. C'est le symbole de la sobriété et de l'équilibre harmonieux. Pour vous, la vie semble être un long fleuve tranquille et il me semble que vous recherchez dans votre relation l'harmonie et la stabilité... Cela semble être votre souhait... Tempérance me dit que vous êtes à l'aise dans la société, bien dans votre peau...

Mystère sourit.

« Oui, en effet, je suis très à l’aise en société.
- Voyons la deuxième lame. »

Zivapa retourne la carte, l'annonce et se concentre.

« C'est le 18e arcane... la Lune. »



« Dix-huitième lame, cet arcane s'argumente autour de deux scènes : dans la partie inférieure on voit une scène animale à l'intérieur de laquelle deux chiens aboient, et dans l'autre l'astre lunaire nous apparaît. Au premier plan, une grande écrevisse émerge de sa cachette, au milieu d'un bassin. »

Mystère se dit : « la lune… » et sourit mais ne sait pas ce que cela signifie.

« Placé à dextre, cet arcane va nous parler des obstacles qui se trouvent sur le chemin de votre couple... Mystère, la Lune, c'est le symbole de la fécondité de l'imagination et des corps. Placé à dextre, il faut le lire dans son interprétation négative. La lune représente les angoisses, les peurs... Liées aux tromperies et à la jalousie... La lune évoque des fausses promesses, des rêveries dangereuses.... Attention de ne pas vous laisser envahir et dominer par elles, cela vous bloquerait et pourrait mettre en péril votre bonheur... »

Mystère n'est pas étonnée d'entendre ça et se dit qu'elle expliquera après pourquoi à Zivapa qui intercepte son regard.

« Ce n'est pas le symbole de l'infidélité, voyez-vous. Plutôt du manque de confiance tiré de faux semblants... Voyons la suite... »

Zivapa retourne la troisième lame, l'annonce et se concentre. Mystère reste très attentive.

« C'est le 3 e arcane, l'Impératrice.




« L'Impératrice, troisième lame du tarot, est un personnage féminin couronné. Le visage face à nous, à la fois doux et maternel, révèle le symbole de la puissance, de l'intelligence souveraine. L'Impératrice émet la force paisible de l'action et de la réalisation."

"L'Impératrice est le symbole de l'intelligence et de la lucidité ... Placé en haut, cet arcane vous donne conseil. L'Impératrice liée à la Lune disent que vous allez ou que vous rencontrez une difficulté passagère mais que vous la surmonterez rapidement grâce justement à cette réflexion... cela équilibre parfaitement la Lune... D'une part, votre nature vous pousse peut-être à la jalousie, ou bien votre aimé, mais par de votre réflexion, vous réussirez à surmonter les difficultés... Dites-moi, avez vous une soeur ?
- Non. »

Zivapa réfléchit.

« Si vous n'en avez pas, il se peut que l'Impératrice représente alors une amie proche qui vous serez très chère. Son conseil est aussi de trouver de l'aide auprès de votre entourage... C'est ce que me dit l'Impératrice.
- Mon entourage, oui.
- Voyons l'arcane qui va me parler de votre chemin... »

Zivapa retourne la carte, l'annonce et réfléchit.

« C'est le 8e arcane, la Justice. »



« Le huitième arcane du tarot ouvre sur la froideur d'une femme représentant la Justice, gardienne de la vérité. Ce personnage féminin semble tenir facilement ce glaive lourd qu'elle tient de sa main, parce qu'il est soutenu par tout ce qui est bon et juste. La balance à son centre est l'attribut traditionnel de la Justice. »

Mystère ouvre grand les yeux. Zivapa s'assombrit quelque peu en découvrant, l'arcane et les autres cartes déjà tirées... Elle toussote.

« Eh bien... C'est... c'est le symbole de la vérité.
- N'ayez pas peur de me dire la vérité surtout.
- Souvent la Justice incite à se poser de véritables questions sur soi-même, à discerner ce que l'on désire vraiment. Parce que voyez-vous, la Justice indique qu'un jour vous allez récolter... ce que vous avez semé, en bon comme en mauvais...
- Je m'en doute.
- La Lune et la Justice ensemble ne font pas bon ménage et j'en suis désolée. Placé en bas cet arcane parle du chemin que vous avez devant vous et ce chemin semble fort devoir être caillouteux... »

Mystère sourit.

« N'oubliez pas l'Impératrice, ce qu'elle vous dit : faites preuve d'intelligence et de lucidité. Regardez : Tempérance, Impératrice et Justice, trois symboles d'équilibre pour contrer le côté néfaste de la Lune... Ca devrait aller....
- Je suis lucide sur ma vie de couple, je voulais voir ce que vous me diriez, et vraiment je suis surprise.
- Attendez... Je dois calculer votre arcane caché...
- Oui.
- C'est le 7e arcane, le Chariot...



« Septième lame du jeu du tarot, elle représente deux chevaux tirant une sorte de char muni de deux roues, dans laquelle se tient un homme couronné portant un spectre dans la main droite. C'est la carte du triomphe et du succès. »

Zivapa sourit.

« C'est un très bon arcane mais pas obligatoirement symbole de réussite amoureuse. En fait, il me confirme ce que je pense : quand il le faut, c'est vous qui faites tourner la roue. Vous ne laissez pas d'autres prendre en main votre destin : vous agissez... Cela me réconforte... »

Zivapa sourit à la jeune femme... qui lui rend son sourire.

« Tiens.... C'est amusant, ça. Vous avez envisagé de voyager ou pas ? Je le sais, vous l'avez écrit dans la missive…
- Oui, nous voyageons souvent.
- Mais n'empêche que le Chariot et Tempérance sont symboles d'un voyage heureux. Vraiment, je ne triche pas. Je ne fais jamais mentir les tarots...
- Je vous crois. »

Zivapa regarde à nouveau l'ensemble du tirage.

« Êtes-vous jalouse ? »

Mystère répond, un peu confuse.

« Un peu, c'est vrai.
- Pensez-vous en avoir raison ? Aucune carte ne l'indique concernant votre époux.
- Nan , j'ai confiance en lui.
- Et pourtant vous êtes venu questionner les tarots....
- Oui, parce que mon couple est spécial. Je vous dois une explication qui éclairera sûrement les tarots.
- Je veux bien.
- Je suis la femme d'un des plus grands chefs terroristes de ce royaume. »

Zivapa sourit...

« la Justice...
- Oui.
- Au bout du chemin... - Je n'aurais pu l'imaginer... »

Zivapa frissonne.

« Nous vivons là.
- Oui, je l'imagine.
- Et la lune est notre symbole.
- Et elle vous met en garde...
- Je l'ai compris.
- C'est un tirage qui vous sied, vous avez eu la main juste.
- Je suis étonnée et contente de vos réponses, je n'en attendais pas tant.
- J'espère que les Tarots ne se trompent point : votre prochain voyage devrait bien se passer, à votre point de vue, s'entend. »

Zivapa et Mystère rient de concert.

« Oui... mes Tarots semblent parfois avoir une vie propre, bien à eux. C'est la personne qui choisit les cartes qui peut transcrire ma lecture dans sa vie.
- Ce voyage que nous allons faire est notre voyage de noces.
- Oh !!! Ca, c'est heureux... Attendez.... La Justice peut alors représenter le mariage... pas obligatoirement un procès.... Voilà qui est ardu... Vous n'avez pas tant de lames négatives.
- Nous nous sommes mariés il y a peu, avec grande difficulté, il a été très dur de trouver un prêtre qui accepte.
- A moins que vous ne soyez déjà mariés ? Argh, déjà mariés.... Alors, ce n'est point cela ...
- Alors, ce sera la justice.
- Oui, cela fait partie de votre vie, en quelque sorte. Un risque à courir et à accepter.
- Tout à fait.
- D'où les difficultés à pouvoir discuter avec les autres... dans votre pratique, la discrétion est de mise. »

Zivapa sourit.

« Je comprends mieux.
- Eh oui !
- Mais cela doit parfois vous peser...
- Parfois oui, mais mon époux sait très vite effacer mes moments de doutes. »

Zivapa rit.

« Oui, il semble que ce soit là l'un de leurs offices. Savez-vous, pour votre sécurité, je crois que je vous appellerai Mystère.
- Oui, j'allais vous le demander, car nous sommes recherchés.
- Je m'en doute. Vous pouvez compter sur moi, je ne porte jamais jugement sur quiconque. Ma liberté m'est trop chère pour que j'influe sur celle des autres.
- Merci, je n'en attendais pas moins.
- Nous nous reverrons peut-être, je voyage aussi beaucoup, cahin-caha, avec ma roulotte. Vous serez toujours la bienvenue dans mon verdon.
- J'espère, oui. Ça m’a fait plaisir de vous rencontrer.
- Moi aussi, sincèrement. Chacun construit sa vie et vous n'avez pas choisi la plus facile, certes mais sûrement est-elle plus vivante que bien des vies de gadjés enfermés entre quatre murs.
- Tout a fait, ma vie est merveilleuse, j'ai des enfants adorables, un époux, voilà.
- Un long fleuve tranquille, en quelque sorte .... »

Zivapa rit.

« En quelque sorte. »

Et Mystère de rire avec Zivapa.

« Je m'en vais aller me reposer si vous le voulez bien... Les lectures me fatiguent...
- Oui, bien sûr, mais avant de partir remettez-moi un pain sur le marché.
- Êtes-vous sûre ?
- Oh ! Oui, tout a fait.
- Alors, soit et je vous en remercie.
- Merci et bonne fin de soirée. »

Zivapa s’en retourne en son alcôve, épuisée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kumpania.niceboard.com
 
Franche-Comté, Vesoul. Consultation de "Mystère"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les "O" dans le mystère
» Pandawa Sagesse / Soutien : "muleavulne" 130
» reprise du compte "corto"par sangoku
» La suite d'une "certaine" classe de maître: Le Finage de volnay
» YGO : Pack du Duelliste "Yusei" le 24 02 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kumpania de Zivapa, le campo du repos :: Les Roulottes et les Tentes :: Le refuge de Zivapa :: La roulotte de Zivapa :: Quand Zivapa lit les tarots :: Franche-Comté-
Sauter vers: