Kumpania de Zivapa, le campo du repos

Tsiganes, Roms, Gitans, Manouches, Bateleurs, Voyageurs, soyez les bienvenus
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Anjou, gargote. Consultation de Latrille.

Aller en bas 
AuteurMessage
Zivapa
Admin
avatar

Nombre de messages : 440
Age : 50
Localisation : Sur les chemins
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Anjou, gargote. Consultation de Latrille.   Dim 24 Juin - 14:54

Zivapa est à la reposée, au petit matin, dans sa roulotte. Elle herborise un brin et prépare quelques simples à utiliser en tisane.
Latrille de Lusignan arriva à la roulotte de sa Romni, de bonne heure, et.tapa directement.


"Toc, toc"

Entendant frapper à la porte ouverte, la Bohémienne, installée sur les coussins qui entourent la table basse, se penche et reconnaît le buino gadjo, Latrille.

« Entre, Buino gadjo, entre et vient t'asseoir avec moi. »

Latrille entre dans la roulotte et s'asseoit sur un coussin à côté de la table, sourit à la Bohémienne.

« Bonjour Romni et merci de me recevoir aussi rapidement, je suis impatient de savoir ? »

Zivapa partage son sourire. Elle apprécie ce gadjo au caractère trempé, entier et fier. Elle pousse son attirail à herboriser au bout de la table et en rapproche le coffret de bois de rose dans lequel sont rangés les Tarots.

« Alors, dis-moi, buino gadjo, quelle est la question que tu voudrais leur poser, adadives, ce jour ? »

Elle sort les Tarots et caresse le dos patiné et lisse des cartes, d'une main aux longs doigts fins et hâlés.
Latrille de Lusignan regarde ce bout de femme énergique pousser sont attirail à herboriser, intrigué par son contenu. Puis il aperçoit ces fameuses cartes de Tarots qui font leur réputation depuis l'Egypte ancienne.


« Eh bien ma première question, c'est la voix du cœur. »

Zivapa acquiesce.

« Ova, buino gadjo, ova... Alors interrogeons-les sur ton chemin de coeur. »

Elle mélange alors les Tarots, se concentrant sur la question.
Comme à chaque consultation et comme pour garder une distance entre eux deux pour consacrer ses forces vives à la lecture des Tarots, elle revient au voussoiement.


« D'abord vous allez couper le jeu, Latrille. »

Latrille de Lusignan choisit de couper le jeu à la 18e carte à la main gauche avec fébrilité. Il pense très fort à l'amour.
Zivapa reprend le jeu coupé et étale les cartes entre eux deux, face cachée sur le dessus.


« Sur votre chemin de coeur, gadjo, y a-t-il une précision que vous voudriez porter à votre question ? Savoir si celle qui vous accompagne est vraiment l'élue ou savoir si vous encontrerez un jour cette élue ? Les deux questions sont possibles. »

Latrille de Lusignan regarde bien attentivement tous ses fait et gestes.

« Ben si la personne est déjà près de moi ou si je rencontrerai plus tard cette personne ? »

Zivapa acquiesce.

« Ores vous allez vous concentrer sur votre état d'esprit, kathe thaj adadives, ici et maintenant, au regard de votre question et choisir une carte.
- Pour la carte, en partant de gauche à droite, la 13e. »

La Bohémienne prend la carte et la pose à part des autres.

« Ores vous allez en choisir trois en vous concentrant sur votre chemin de cœur.
- Je concentre ma pensée sur cet amour qui est peut-être là, juste à côté de moi ou à découvrir dans l'avenir. Je choisis pour la première la 7e, pour la deuxième la 10e et la dernière la 18e, toujours de gauche à droite, les trois cartes. »

La main de Latrille de Lusignan tremble par l'émotion.

Zivapa prend les trois cartes indiquées par Latrille et les pose à côté de la première : les quatre forment une croix, chacune à sa place ayant signification particulière.

« Voilà comment je procède, buino gadjo : je vais lire chacune des cartes et parfois les associer entre elles. Ainsi se formera le chemin de lecture, parallèlement à votre chemin de coeur. A la parfin, je calculerai votre arcane caché qui m'aidera à conclure. Vous pouvez m'interrompre et réagir quand vous voulez. Vous êtes prêt, gadjo ? »

Latrille de Lusignan incline la tête, met la main droite sur son coeur, pour avoir le bon fluide.

« Je te demande de procéder doucement, puisque c'est pour moi l'amour. »
- Ova, buino gadjo, ova... Cette première lame que je vais retourner, elle va me parler de vous. Alors si ce que je vais lire est trop éloigne de ce que vous êtes, il faudra me le dire, car ce serait que mes Tarots ne parlent pas. Voulez-vous ?
- Oui. »

Il commence a flipper un peu.
Zivapa retourne la première lame, l'annonce et se concentre avant d'en donner lecture.


« C'est le 19e arcane, le Soleil. »



« En tant que dix-neuvième arcane du Tarot, le Soleil transmet de la lumière, de l’énergie au sol et aux êtres humains. Ses rayons apportent chaleur et sincérité. »

La Bohémienne sourit en découvrant le Soleil.

« Placé per uci rig, à dextre, cet arcane me parle de vous, kathe thaj adadives, ici et maintenant, au regard de votre question. Le Soleil est symbole de triomphe. Vous ne pouviez mieux choisir. Le Soleil me dit que vous êtes à une période haute de votre vie. Les honneurs, l'amitié vous réussissent. Vous rayonnez et influencez le monde autour de vous. C'est un arcane très positif et il montre votre force. Vous semblez être enthousiaste, créatif et entreprenant. Vous semblez être bien dan votre vie, elle vous plaît.
Sur un chemin de coeur, le Soleil annonce une rencontre, une relation destinée à aboutir à une relation amoureuse et durable très satisfaisante. Le Soleil annonce le mariage et la future naissance d'un fils. Mais bien sûr, tout dépendra des cartes qui l'entourent. Nous verrons ensuite les obstacles... Et puis les Tarots ne connaissent point le temps... mais nous verrons. »


Latrille de Lusignan est soulagé, déjà un grand point positif.

« Le mariage, un fils....que du bonheur, voyons en détail… »

Zivapa retourne la lame suivante, l'annonce et se concentre.

« C'est le 4e arcane, l'Empereur. »



« Quatrième lame du tarot, l'Empereur est l'arcane de la masculinité par excellence. Il est représenté couronné, majestueusement assis sur un trône. »

Latrille de Lusignan regarde cette carte et se demande si c'est lui par sa masculinité.

« Placé po caco va, à dextre, cette carte va nous parler des obstacles sur votre chemin de coeur, Latrille. A la base, c'est un arcane positif, mais comme tous les arcanes, il faut le lire ici dans son sens négatif. C'est le symbole du labeur, du travail... C'est le contrôle de soi, la domination de l'intelligence et de la raison sur l'émotion et les passions. L'empereur est celui qui domine. Ici il vous représente. Ainsi les Tarots vous soufflent que les obstacles proviennent de vous-même. Peut-être passez-vous trop de temps au travail ? Trop de rigidité ? Vous voulez tout maîtriser et cela nuit à votre chemin de coeur... Ova... oui, trop de charges, trop de temps passé à travailler...
Sur un chemin de coeur, il faut du temps... Vous êtes un homme de pouvoir... Pouvoir et coeur ne font pas toujours bon ménage. Laissez-vous un peu aller...

- Humm c'est bien vrai.
- Le risque pour vous est d'être trop sûr de vous, de vos avis. Peut-être devriez-vous songer à diminuer un peu de votre "masculinité" par un peu de douceur pour mieux avancer sur votre chemin de coeur ?
- Tu sais, ce n’est pas évident, ce que tu me dis, pour ce suivre ce conseil…
- Je veux bien le croire, buino gadjo. Les cartes me disent à quel point votre caractère est fort et entier. Si vous le voulez, nous allons lire la suivante qui va nous parler de tes atouts.
- Ah quand même, mais ces atouts peu positifs pour cette voix et négatifs dans d'autres je suppose ? Je sais que je pose beaucoup de questions, et je suis pas trop bavard. »

Zivapa sourit.

« Vous écoutez bien, Latrille... Selon la place de chaque arcane, gauche, droite, haut ou bas, la lecture se fait de façon particulière. L'empereur n'a pas le même sens à chaque place et de plus, selon le chemin interrogé, l'interprétation des symboles se différencie aussi. Lisons les atouts qui vous aideront sur ce chemin de coeur. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kumpania.niceboard.com
Zivapa
Admin
avatar

Nombre de messages : 440
Age : 50
Localisation : Sur les chemins
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Anjou, gargote. Consultation de Latrille.   Dim 24 Juin - 14:54

Elle retourne la lame, l'annonce et se concentre.

« C'est le 11e arcane, la Force. »



« La onzième lame du tarot représente une femme tenant ouverte des deux mains, la gueule d'un lion. Elle incarne l'humanité triomphant de la bestialité et de la matière inerte, l'intelligence l'emportant sur la stupidité. »

Zivapa sourit.

« Humm la Force, j'espère pas avec les femmes.
- Eh bien, Latrille... non seulement voilà encore un arcane positif mais en plus c'est encore là un symbole d'énergie et de vitalité. La Force au sens de potentiel et de vitalité, buino gadjo... dans le bon sens du terme. Et elle vous montre comment vaincre les obstacles...
- Il faut que je suive à la lettre le sens de la carte ou tu as une interprétation plus douce pour vaincre les obstacles?
- Je vous explique. C'est encore là la raison qui capte la violence des instincts et qui aide à démêler le vrai du faux. Les Tarots, vois-tu, semblent montrer ainsi que vous êtes un homme d'action, de victoires, de force, tout ça... Mais pour un chemin de coeur, Latrille ? Ce qui fait vos obstacles, fait aussi vos atouts : volonté, détermination, courage et succès.
Mais les Tarots vous conseillent de modérer cela. En amour, il faut être volontaire et déterminé, si fait, mais pas rigide et autoritaire comme l'Empereur.

- Ouf, tu me soulages quand même, je me voyais mal me comporter comme à la guerre ou dans mes fonctions envers mon futur amour.
- Eh bien, c'est le risque, c'est ce que disent les Tarots. Doit-on y voir un indice que votre Dame de coeur fait partie de ce monde-là ? Mmm... L'Empereur, la Force et le Soleil associés parlent de l'influence d'une personne dans l'environnement du travail... mais je ne sais rien de votre travail ... Et la Force liée seule au Soleil dit que vous vaincrez si vous résolvez vos conflits intérieurs...
Ova... oui, c'est fort possible... Une femme dans ce milieu avec qui vous ne pouvez faire autrement que de paraître autoritaire et rigide... possible...
Sachez que la Force en atout annonce également le mariage. Ova, vous vous marierez, cela est certain... La Force conseille aussi d'apprendre la patience, buino gadjo... la patience et la modération du caractère... »


La Bohémienne sourit.

« Vous avez donc le caractère si trempé dans l'acier ? »

Latrille de Lusignan regarde la Bohémienne et lui sourit.

« Pourquoi vous me cherchez ?
- Nenni... ! »

Zivapa éclate de rire.

« Je n'oserais point... Ce ne sont là qu'arcanes positifs, Latrille, donc plein d'espoirs mais qui dégagent toutes très grande force... Voyons celle-ci qui va nous parler des perspectives sur ton chemin de coeur.
- Oui, retournons à mes perspectives sur mon chemin du cœur. »

Il lui fait un signe amical pour continuer.
Zivapa retourne la lame, l'annonce et se concentre.


« C'est le 13e arcane, le Sans Nom. »



« L’Arcane sans Nom, ou la Mort, treizième arcane, est évoqué par un squelette debout sur un champ sombre. Il tient une faux avec laquelle il coupe des pieds, des mains et des têtes. L'aspect macabre de cette lame n'est pas du tout maléfique. »

Latrille de Lusignan regarde étonné cette carte.

« Le Sans Nom n'est pas maléfique, je vous assure, buino gadjo. Il est symbole de Renouveau. Le Sans Nom annonce un changement sur votre chemin de coeur et confirme donc en cela la rencontre avec une femme. Mais cela au prix d'une transformation. Arcane négatif, il vous met en garde : si vous n'évoluez pas en amour, vous n'obtiendrez point satisfaction.
Il vous faut changer en cela vos attitudes, votre comportement avec les femmes : moins d'autorité, moins de force donc plus de douceur.
Le Sans Nom annonce une période de solitude sur ce chemin de coeur, donc la rencontre n'est pas pour tout de suite. Vous pourriez mettre à profit cette période pour réfléchir à tout ça... si vous le désirez. il faudra du temps et de la patience comme le disait déjà la Force... »


Latrille de Lusignan a les larmes aux yeux, et trouve pour lui un sentiment de dureté. Zivapa regarde étonnée l'émotion submerger Latrille qui, pour la première fois, laisse couler ses larmes, lui, le guerrier. La Bohémienne Zivapa est perturbée par ce flot d'émotion...

« Je ne vous ai pas blessé, gadjo ? C'est un tirage plutôt positif, voyez... et puis c'est compliments aussi... vous êtes fort, volontaire, et vous n'avez pas peur de grand chose... »

Latrille de Lusignan se reprend, redevient calme après la compassion de Romni. Zivapa toussote et reprend.

« Voyons maintenant à calculer l'arcane caché. »

Elle fronce ses sourcils et plisse le nez. Toujours souffrance que d'additionner les chiffres.

« Hum... alors... il faut compter chaque nombre de chaque arcane et les additionner... Vous savez compter ?
- Eh bien, je vais à l'université pour mes études : voix de l'Armée. Je commence.
- L'armée ? »

Elle sourit.

« Il faut croire que mes Tarots vous ont bien reconnu... donc... 19 + 4 + 11 + 13... pfff
- 47 ! »

Zivapa sourit, radieuse.

« Najis, la merci, buino gadjo. Alors... 4 + 7 qui font onze... et revoilà le 11e arcane, la Force, en conclusion."



« La onzième lame du tarot représente une femme tenant ouverte des deux mains, la gueule d'un lion. Elle incarne l'humanité triomphant de la bestialité et de la matière inerte, l'intelligence l'emportant sur la stupidité. »

« En conclusion, la Force indique qu'avec maîtrise, courage et persévérance, vous concrétiserez vos projets, stabiliserez votre situation et améliorerez votre vie.
Les forces morales, physiques, psychiques sont à votre disposition, ou idéalement combinées pour supporter les efforts ou les épreuves. Vous êtes courageux, voire intrépide. Dans n'importe quelle situation, vous restez calme, maître de vos nerfs ou de vos instincts primaires. Chez vous, chaque action ou mouvement doivent être coordonnés. Vous avez foi en votre pouvoir ; vous débordez de vitalité et vous trouvez quand il le faut l'énergie pour vaincre les forces contraires. Vous résistez aux coups durs. Vous voulez triompher. Et si vous acceptez d'évoluer, vous triompherez.
Voilà... buinon gadjo, j'espère que tu n'es pas déçu... Je t'ai donné les symboles mais toi seul peut faire la vraie lecture du message des Tarots en l'appliquant dans ta propre vie... 4 arcanes positifs pour un négatif : un tirage plein d'espoir pour ton chemin de cœur.

- Tu as su libérer en moi mes émotions, alors que je les croyais perdues, et puis le conseil que tu m'as apporté grâce aux cartes, je le ressens très fort dans mon coeur. J'espère sincèrement évoluer vers la douceur envers les femmes, surtout envers mon futur amour et lui ouvrir la porte de mon coeur. »

Zivapa sourit.

« Je l'espère aussi pour toi. Je t'aime bien, buino gadjo. Je vais aller un peu à la reposée, les lectures me fatiguent grandement.

Latrille de Lusignan se lève et sort de la roulotte, soulagé, et en partant lui dit merci et :

« Viens me voir en taverne pour ta solde, je veux rien devoir au conseil ducal. Aurevoir ma Romni.
- Za devlesa, au revoir. Bakht tu ke, que la chance t'accompagne, buino gadjo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kumpania.niceboard.com
 
Anjou, gargote. Consultation de Latrille.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guerre contre la Bretagne et l'Anjou
» [Duché] Château-la-Vallière / Castel-en-Anjou
» Gargote Guyennoise : Economhydre de marché
» [Seigneurie de Brissac] Faye d'Anjou
» [RP] Echange charrette contre carrosse - Gargote helvétique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kumpania de Zivapa, le campo du repos :: Les Roulottes et les Tentes :: Le refuge de Zivapa :: La roulotte de Zivapa :: Quand Zivapa lit les tarots :: Anjou-
Sauter vers: